Le Tréhou (29) a ouvert un bistrot-épicerie en mai 2022 qui redonne vie au bourg !

Infos pratiques

Adhérent : 2021
Maire : Joël Cann
Adresse : Le Tréhou, France
Téléphone : 02 98 68 82 04
Nbre d’habitants : 637
Superficie : 22,79 km²
Intercommunalité : CC du Pays de Landerneau-Daoulas
letrehou.bzh/
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Le Tréhou

Après plusieurs échecs de gérance d’un épicerie-bar-restaurant en cœur de bourg, les élus ont pris le sujet à bras le corps en début de mandat, avec pour ambition de créer un lieu qui rassemble les habitants autour d’un projet partagé. Le bistrot-épicerie baptisé « les Orties » est devenu un tiers-lieu incontournable en quelques mois !

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Les élus sont très fiers d’avoir monté un bel équipement avec les habitants en centre-bourg. Petit portrait d’un bistrot-épicerie prometteur au cœur du Finistère…

Histoire du projet

Le collectif d’habitants “notre bistrot au Tréhou” s’était assemblé pour imaginer un projet dynamisant pour le bourg. Il a mis en place un marché, les animations, l’ouverture temporaire (les mercredis et dimanches) d’un bistrot pendant le temps du projet, démarré en 2020 alors que les périodes de confinement étaient propices à la création de lieux où les habitants pouvaient, à proximité de chez eux, s’alimenter et se rencontrer. Aujourd’hui, les producteurs du marché ont transféré leurs ventes dans l’épicerie. Le collectif a pris en main l’animation du projet en étroite collaboration avec les élus.

Propriété de la communauté de communes (pays de Landerneau-Daoulas), la commune payait un loyer pour l’usage de ce grand local quand aucun gérant n’assurait un service. C’est ainsi que trois équipes de gérance se sont succédé sans succès pour faire vivre un commerce dans un lieu pourtant bien aménagé avec une surface importante : bar, épicerie, salle de restaurant, cuisine… La commune a ainsi racheté les murs qu’elle loue aujourd’hui à la SCIC créée pour gérer le nouveau bistrot-épicerie d’une part, à une entreprise de fabrication de conserves de légumes lacto-fermentés (la cuisine) d’autre part et à des particuliers ponctuellement pour des réceptions et fêtes privées dans la salle de restaurant réaménagée à moindre coût. Propriétaire de la licence IV, elle la met à disposition de la SCIC qui devra la “restituer” en cas de départ.

Le choix de la gérance

Les membres actifs du collectifs s’étaient rendus dans de nombreuses structures (Augan, Locmélar, Séglien, Silfiac, Ploujean…) pour s’inspirer et échanger avec les différents gérants. Ils ont ainsi étudié toutes les possibilités pour permettre de maintenir un commerce dans de bonnes conditions, sans risque que les gérants ferment boutique au bout de quelques mois. En étroite collaboration avec les élus, ils ont choisi de créer une SCIC (société coopérative à intérêt collectif) avec l’aide de l’Union régionale des SCOP. À la création de celle-ci, le collectif s’est transformé en l’association « Notre commerce au Tréhou », étroitement associée au fonctionnement du lieu.

La SCIC est composée de quatre collèges :

  • les fondateurs (la mairie et l’association)
  • la gérante (embauchée par la SCIC depuis avril)
  • les producteurs
  • collège non pourvu pour l’instant (pouvant accueillir particuliers, entreprises…)

La SCIC est ainsi gérée par une femme en reconversion professionnelle, très engagée dans ce projet, embauchée à temps plein et une seconde personne embauchée à temps partiel (20h/semaine). Elles travaillent en collaboration avec l’association qui gère toutes les animations (concerts, expositions, ateliers…) avec son pôle de bénévoles. La SCIC s’associe d’ailleurs à toute autre association ou organisme qui cherche un lieu pour se réunir (atelier « tricothé », la mairie, associations diverses, événements, pots…).

Notre volonté est d’encourager les habitants, toutes générations confondues, à s’approprier le lieu pour y exercer une variété d’activités au sein des “Orties” lui donnant ainsi vie

Emmanuelle Nicolas, adjointe responsable du suivi du projet

Travaux,  investissements et fonctionnement

L’aménagement intérieur des locaux a été réalisé en partie par la mairie (bar et mobilier) et la gérante elle-même (objets et meubles de récupération retapés, meubles et canapés anciens avec une déco très chaleureuse et accueillante).

L’épicerie propose plus de 400 références en priorité locales. La gérante travaille en direct avec les producteurs et avec une enseigne nationale pour les produits de consommation courante. Elle a d’ailleurs choisi de ne pas être sous enseigne pour pouvoir garder la maîtrise des produits qu’elle met en vente. Elle privilégie les produits locaux, de qualité et parfois bio (sans pour autant se focaliser sur cela pour toucher toutes les populations).

Les gens y font leurs courses, et pas que de dépannage

Fabienne, gérante

Le bistrot est accueillant et la clientèle fidèle et nombreuse. On y trouve aussi une petite zone de gratuité, une petite bibliothèque avec des livres à emprunter ou prêter… Il est ouvert 40 heures par semaine du mardi au dimanche.

Au-delà de la fonction commerciale quotidienne, le lieu s’appuie beaucoup sur la dynamique associative et notamment « un commerce pour Le Tréhou » qui organise et gère, avec ses bénévoles, de nombreuses animations. Concerts, expositions, rencontres, ateliers… de nombreux événements et rencontres qui attirent les habitants et génère du bien-être !

La collaboration étroite avec l’association qui organise les évènements culturels et festifs est indispensable au bon fonctionnement des Orties : ce sont ces évènements qui apportent du monde et des moyens pour faire vivre le tout

Emmanuelle Nicolas, adjointe

 

Contact

Emmanuelle Nicolas, adjointe

 

rédaction : octobre 2022

 

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux


  Recevez nos Brèves mensuelles !