À Saint-Aignan (56), les habitants désherbent le cimetière

st-aignan_église_ph-mairiest-aignan_église_ph-mairie
Saint-Aignan_fleurissement rues

La commune a mobilisé les habitants pour user de leur huile de coude pour gérer le cimetière sans produits phytosanitaire. Plusieurs habitants et même des vacanciers se sont ainsi joints au maire pour arracher les herbes « folles » du cimetière le 23 avril dernier.

Une démarche participative qui se développe de plus en plus dans les communes qui gèrent déjà leurs espaces verts sans pesticides. Comme l’expliquait Stéphane Le Coz, maire, « l’entretien des cimetières est une problématique sensible et sans solution miracle. Les ressources dont nous disposons ne permettent pas un entretien efficace sans traitement. L’an dernier, nous avons expérimenté plusieurs solutions qui ne se sont pas avérées concluantes. Ainsi, cette année, nous organisons une opération nettoyage participatif ». Son appel a été entendu et toute la matinée, chacun est venu participer à l’œuvre commune.

On note que dans des plus grandes villes, comme à Concarneau (29), les élus encouragent également l’usage de la binette devant sa porte plutôt que d’abuser des produits phytosanitaires.

Rédigé en mai 2016
Thématique : Associer la population à ses projets, Démarches globales et participatives, Zéro phyto & Espaces verts

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !