BRUDED participe au séminaire ADEME sur la mobilité durable le 27 mars à Pleyber-Christ (29)

Vélo_piste cyclable
Plouguerneau_chaucidou 2018Plouguerneau_chaucidou 2018
Hédé-BazougesHédé-Bazouges

Usages et service dans les cœurs de bourgs pour optimiser les déplacements quotidiens

Dans le cadre de l’organisation de quatre évènements en 2018 sur la thématique de la mobilité par l’Ademe, deux rencontres ont eu lieu en janvier à Saint Brieuc et le 27 mars à Pleyber Christ. BRUDED était présent aux côtés de collectivités venues partager leurs expériences en matière de “mobilités”.

La matinée a permis aux quelques 40 participants (essentiellement techniciens et aussi élus de collectivités) de réfléchir de manière théorique du devenir d’une commune dans des ateliers de travail. Des petits groupes de 5 à 6 personnes choisissaient des options d’aménagement à partir d’une liste imposée et une règle du jeu (pas plus de 5 actions ne dépassant pas un certaine “valeur” attribuée : aménager une piste cyclable “coûtant” par exemple beaucoup plus cher que faire un choix politique). Cet exercice a permis une mise en commun des réflexions pour mieux comprendre les logiques de territoires.

L’après-midi a donné la parole à des intervenants expliquant leurs démarches en terme de mobilité :

  • Communauté de communes de Crozon (29) : l’espace de travail partagé et tiers-lieu à Crozon : alors que la presqu’île est éloignée des pôles urbains (Brest et Quimper), la collectivité, dans le cadre d’un projet avec le Pays de Brest, a mis en place une zone expérimentale pour proposer à des professionnels de profiter d’un espace de travail partagé. Bien qu’encore peu utilisés, les espaces de ce type fonctionnent bien.
  • Commune de Ploumiliau (29 – 2500 hab) à expliqué la mise en place d’une service auprès des personnes en difficulté (handicap ponctuel ou durable, personnes âgées…) ; en lien avec le facteur qui se rend quotidiennement dans tous les domiciles, la collectivité a mis en place le portage de courses alimentaires. Pour l’instant, seuls les aliments “secs” peuvent être ainsi livrés, mais la commune réfléchit à l’acquisition d’un véhicule adapté pouvant transporter, à terme, des aliments frais.
  • Commune de Mouzillon (44 – 1800 hab) a expliqué la création d’un point de vente collectif de producteurs locaux (moins de 100 kms) “la ferme de chez nous“. La commune a mis à disposition un terrain gracieusement pour offrir un service de proximité aux habitants tout en permettant aux producteurs locaux de se développer et mieux vendre leurs productions. Ces derniers ont créé un groupement  qui a intégré la société de producteurs et utilisent le principe de “dépôt-vente”. Un an après son ouverture, le chiffre d’affaire est de 700 K€ et ce sont 4,5 ETP créés. Le bar/brasserie espèrent aujourd’hui racheter les locaux.
  • Commune de Plouguerneau (29) a réfléchi aux mobilités sur son territoire et notamment la place de la voiture et sa “cohabitation” avec les piétons et les cyclistes. Elle a mis en place des aménagements de type “chaucidou” (zone de partage routier), zone de tranquillité en cœur de bourg (effacement des trottoirs et des passages piétons)… L’idée est de responsabiliser l’automobiliste en le mettant dans une situation d’attention élevée pour faciliter la cohabitation avec les autres usagers de la route. La difficulté étant celle de la communication (en amont) qui a fait un peu défaut.
  • Commune du Mené (22) : ancienne communauté de communes devenue commune, le Mené a mis en place un bouquet de services mobilités : le rézo pouce (points “stop” en sortie de bourg), location de vélo électriques, le Ti bus, le transport à la demande. Les outils sont nombreux mais quelques écueils à noter : le manque d’inscrits pour être transportés, “l’image” de ceux qui font du stop…
  • Association BRUDED (Bretagne) a présenté une série d’exemples et de retours d’expériences de collectivités sur la problématique : voies vertes, pistes cyclables, aménagements routiers et centres bourgs, installations commerces en centre-bourg, habitat…

 

Journée riche d’enseignements qui a aussi montré l’importance de travailler avec les habitants sur ces questions de mobilités

Le fait de faire participer tout le monde est gage de réussite d’une telle démarche

 

En savoir plus : Programme et inscriptionsite Ademe

Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie - retour à la page d'accueil

Rédigé en avril 2018
Thématique : Mobilités

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !