Commana (29) : un chantier participatif pour la maison du milieu “Ti kreiz”

Commana_ti-kreiz_2019
Commana_ti-kreiz_chantier-participatif_2019_b

 

À Commana, petite commune rurale nichée au creux des monts d’Arrée comptant plus de 1000 habitants mais souffrant de la fermeture des services et des commerces, les élus ont choisi de se mobiliser pour redynamiser le bourg. Commana est ainsi lauréate (sur le volet opérationnel/travaux) à l’appel à projet régional sur la revitalisation des centres-bourgs depuis juillet 2019. Le dossier que les élus ont déposé contient 5 actions principales :

  • Transférer la mairie (actuellement excentrée) vers la Maison « Le Saint » en cœur de bourg > MOE choisie, travaux en 2020
  • Aménager la « maison du milieu » pour accueillir des activités « publiques » (maison des services publics, espace de travail partagé, maison des associations…)
  • Aménager les espaces publics : entrées de bourgs, places, esthétique, biodiversité, patrimoine…
  • Réaménager l’ancienne poste en gîte d’accueil communal
  • Créer un centre de santé en place de l’ancienne mairie

« Ti Kreiz » : un enjeu central pour le cœur de bourg

Les travaux de la Maison Le Saint (future mairie) sont en bonne voie car les études préalables sont terminées et le lancement des appels d’offre pour les travaux imminent. La seconde action consiste à rénover la « maison du milieu » ou « Ti kreiz » après avoir longuement hésité entre la conserver et la raser… Cette ancienne maison d’habitation (et d’artisan au rez-de-chaussée) est vacante depuis de nombreuses années. Située au centre de la place de l’église, sans jardin et dans un état délabré, elle est un des principaux points noirs du cœur de bourg. Il s’agit d’une des très rares maisons possédant une façade entièrement en pierre de taille de granit. Son potentiel de réhabilitation apparaissant tout à fait tangible et décisif pour le bourg, la commune a procédé à son rachat en décembre 2018. La fonction unique de logement n’est pas concevable, pour autant sa position stratégique permet l’implantation de projets d’accueil et d’activités importants. Ainsi, tous les usages associatifs du bâtiment de la Maison Le Saint appelée à devenir la nouvelle mairie, devront ainsi trouver un nouveau toit dans cette « ti kreiz » après l’achèvement des travaux de la nouvelle mairie : maison des services aux personnes, espace de travail partagé, maison des associations, rien n’est complètement arrêté…

Une association locale de préservation du patrimoine, qui compte parmi ses membres un architecte à la retraite, a proposé des esquisses permettant de se projeter sur cette nouvelle vitrine de l’activité au cœur du bourg.

Un chantier participatif pour démarrer les travaux

Afin de lancer les opérations et mieux impliquer les habitants, les élus ont proposé à l’occasion des Journées du patrimoine (21 sept 2019) un chantier « participatif » pour mettre à nu les murs intérieurs de la maison. C’est ainsi qu’une dizaine d’habitants, membres de différentes associations et élus se sont retrouvés pendant plusieurs heures pour entamer le chantier et partager un petit pique-nique convivial à la fin. Le gros travail réalisé a permis aux habitants de s’approprier un peu le projet et de commencer à lui imaginer un futur… Un autre chantier sera organisé pour poursuivre les travaux de démolition.

Un référentiel foncier et démarches participatives

Par ailleurs, la Communauté de communes du pays de Landivisiau a lancé une étude en s’appuyant sur l’exemple de la commune de Commana avec une étudiante de l’institut de Géoarchitecture (UBO – Brest). Elle a réalisé un référentiel foncier d’une part et un référentiel des démarches participatives d’autre part, suivis de propositions d’aménagement. Elle a mis en place des ateliers publics au printemps et été 2019 et a rassemblé, trié et exposé le résultat de ce travail. Il en est ressorti de nombreuses idées et diverses propositions : un « wakepark » sur le lac du Drennec, un jardin ou verger partagé, un skate park, des jeux d’enfants en cœur de bourg, création de halles couvertes… projets qui pourraient compléter les actions envisagées dans le projet global.

 

En savoir plus

Panneaux d’exposition de présentation du bourg pour ateliers participatifs

Philippe Plouzané, 1er adjoint – 02 98 78 00 13

Rédigé en octobre 2019
Thématique : Chantiers participatifs

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !