Evran (22) : près de 3000 masques fabriqués par des habitants

 

Propos de Patrice Gautier, maire réélu en 2020, recueillis le 28 avril 2020

« Notre réflexion sur la nécessité de s’approvisionner en masques a démarré dès le démarrage du confinement. A ce moment-là, on s’inquiétait sur l’absence de disponibilité de masques pour l’EHPAD et pour les aides à domicile Nous avons commencé à fabriquer des masques, dans l’urgence, grâce à 3 couturières bénévoles. Au final, l’ARS a finalement réussi à livrer des masques chirurgicaux à l’EHPAD. Pour autant, notamment grâce à Vincent Lagogué, nouvel élu, nous avons décidé de continuer la démarche et de passer d’une solution d’urgence pour le personnel soignant à une solution d’anticipation du déconfinement pour les habitants. La mairie a décidé d’acheter 800 mètres d‘élastiques pour 600 euros à Val déco, une boutique de la commune voisine de Saint Domineuc. Des appels à dons de tissus et à bénévoles ont été lancés par le bouche à oreille, via notre page Facebook et la presse locale.

Dans une salle communale bien aérée et en respectant les règles de distanciation, 4 à 5 bénévoles de l’association « Les petites mains » ont créé des kits de masques à faire soit même, sur la base du modèle afnor rectangulaire, avec une taille adulte et une taille enfant de moins de 10 ans. Livrés auprès de la cinquantaine de couturières et couturiers bénévoles puis récupérés à vélo par Vincent Lagogué, les kits devenus masques ont tous été lavés à 60°C pendant 30 minutes puis séchés, repassés et mis dans des sacs en papier offerts par Carrefour contact, en respectant là encore scrupuleusement les gestes barrières.

La première distribution s’est faite en marge du marché du samedi matin, en extérieur. Un espace à côté du marché permettait d’organiser trois files d’attente avec distanciation suffisante. On a imprimé les listes électorales et on cochait au fur et à mesure de la distribution. Une participation de 1 € était proposée, sous forme d’une régie municipale. L’idée étant de pouvoir faire une petite fête avec tous ceux qui se sont mobilisés une fois le déconfinement terminé. 640 masques ont ainsi pu être distribués samedi 25 avril. Une autre distribution se fera samedi 2 mai. Les personnes les plus isolées, une trentaine, seront livrées par 2 élus.

Au final, on espère arriver à une production de près de 3000 masques, ce qui permet d’équiper la population mais également potentiellement des visiteurs ou collégiens qui ne sont pas de la commune. Avec l’idée de préconiser fortement le port du masque pendant les 3 premières  semaines le temps d’analyser  comment le déconfinement se passe, notamment l’évolution du nombre de consultations chez le médecin ou d’hospitalisations. Toutefois, le port du masque ne sera qu’une mesure supplémentaire surtout utile lorsqu’on croise d’autres personnes en espace intérieur (commerces par exemple). Le respect des distances (1 à 2 mètres) reste la mesure privilégiée et indispensable pour réduire le risque de contamination.

En parallèle, une opération de commande collective a été lancée à l’échelle de Dinan agglo pour équiper les services et les communes qui le souhaitent. Le coût du masque est de 5 à 6 euros avec un reste à charge pour les communes de 3 €/masque. De notre côté, on espère ne pas avoir besoin de faire appel à cette solution. Au final, nos masques nous seront revenus à 30 cts d’euros l’unité, grâce à la mobilisation de la solidarité locale. Plus de 1000 heures de bénévolat ont été calculés sur cette opération. »

Rédigé en avril 2020
Thématique : Associer la population à ses projets, Santé et services de proximité, Soutenir les initiatives citoyennes

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !