Guémené sur Scorff (56) : « Petite cité de caractère » en cours d’évaluation

 

Les « Petites cités de caractère de Bretagne » sont évaluées tous les 5 ans par une commission composée d’élus des communes labellisées. Elles sont 23 dont 4 adhérentes à BRUDED (Guémené sur Scorff, Guerlesquin, Josselin, Roscoff). Il s’agit de vérifier le respect par la commune de ses engagements à entretenir, restaurer et mettre en valeur le patrimoine, ainsi qu’à embellir et requalifier les espaces publics. Les principes du développement durable doivent être également pris en compte.

Petites cités de caractère qui doivent être vivantes et attractives

Pour sa présentation René Le Moullec, maire, s’est appuyé sur les projets inclus dans la démarche de revitalisation en cours sur la commune (lauréate de l’AMI régional « Dynamisme des bourgs ruraux ». En effet, ce projet transversal prend en compte la plupart des engagements fixés par la charte de qualité du réseau des petites cités : aménagements paysagers de qualité, création de liaisons douces, entrées de bourgs avenantes, suppression des friches urbaines, entretien des édifices publics, incitations à l’amélioration du bâti privé, associer les habitants aux décisions communales, incitation des habitants à entretenir et valoriser les abords visibles de leurs propriétés …  « Tout cela contribue à renforcer la vitalité et l’image d’un centre bourg. Avec la difficulté  que notre bourg offre les services et les équipements d’une ville de 10 000 habitants alors que nous n’en avons que 1 100 » selon le maire.

Un bourg en chantier pour plusieurs années

Maison Limbour en travaux

Il s’est attardé sur le projet de la maison Limbour, une bâtisse imposante du 16ème, en cours de restauration dans la rue principale. Au début de l’année prochaine,  elle abritera au rez-de-chaussée une maison des services au public et à l’étage une présentation de la culture du pays Pourleth. René Le Moullec se réjouit que ce joyau architectural devienne un lieu de vie et de culture. « C’est le défi de toutes les communes dotées d’un patrimoine de qualité mais en mauvais état :  comment le rénover à des coûts supportables et pour quels usages ? »

Il a ensuite égrené les projets en insistant sur la place donnée à la participation des habitants, particulièrement quand il s’est agi de définir ce qui faisait l’identité de la commune (sans surprise, c’est la fameuse andouille !) : jardin multigénérationnel, acquisition de biens immobiliers pour réhabilitation ou destruction – la destruction d’une maison adossée à l’entrée de l’ancien château a permis sa mise en valeur – acquisition de terrains pour du stationnement ou des liaisons douces, amélioration des entrées de bourg et de la signalétique…

Les participants ont ensuite été invités à déambuler dans le bourg au gré des chantiers en cours et à venir, tout en échangeant leurs expériences respectives, comme cela se fait au sein de BRUDED sur l’ensemble des thématiques du développement durable. A l’évidence, être une « Petite cité de caractère » est un atout pour l’attractivité, le dynamisme et l’économie des communes labellisées.

Rédigé en octobre 2018
Thématique : Aménagement, urbanisme et habitat, Culture et tourisme

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !