Jacky Aignel, maire du Mené (22)

Jacjy Aignel, maire Le Mené

Nous sommes convaincus, à la lumière de notre expérience, que chaque territoire dispose de suffisamment d’atouts et de potentialités pour se construire un futur qui soit durable pour la planète et vivable pour ses habitants.

Comment avez-vous traduit la question du développement durable au cours de votre mandat ?

Ce mandat a été marqué par la fusion des 7 communes de la communauté de communes du Mené, devenue Le Mené commune nouvelle le 1er janvier 2016. Nous l’avons fait pour assurer la continuité des actions de développement durable mises en œuvre ensemble depuis une quinzaine d’années, notamment dans le domaine de l’autonomie énergétique espérée pour 2025.  Il s’agissait aussi de préserver les valeurs qui façonnent le territoire du Mené depuis cinquante ans : Affirmer l’égale dignité et le plein épanouissement de toute personne humaine, promouvoir le bien commun de tous par la mise en valeur des richesses de chacun, prendre soin de l’environnement, apprendre à dire ” assez” pour que tous aient suffisamment. Cette dimension éthique et politique est nécessaire pour donner sens et cohérence à l’effort humain. Notre territoire est conscient du rôle fondamental à tenir vis-à-vis des nouvelles générations dans un double questionnement :  Quelle terre souhaitons-nous laisser à nos enfants ? Quels enfants souhaitons-nous laisser à la terre ?

Plus spécifiquement, quelles sont les grandes lignes de vos réalisations en lien avec l’énergie et la biodiversité ?

Le Mené est un territoire agricole qui est devenu précurseur dans les énergies renouvelables au début des années 2000 pour enrayer le déclin qui lui était promis. Nous avons décidé de valoriser l’ensemble de nos ressources naturelles et des matières organiques agricoles. Concrètement, nous disposons aujourd’hui d’une plateforme de stockage/séchage du bois plaquettes qui alimente 5 réseaux de chaleurs communaux, d’un parc éolien financé à 30% par des citoyens (un second est en projet avec Laurenan), de toitures photovoltaïques sur les bâtiments publics, de 3 logements communaux chauffés à l’énergie solaire, d’une huilerie de colza, d’une usine de méthanisation, … Nous avons travaillé aussi sur les mobilités en expérimentant l’auto-stop partagé, les économies d’énergie suite à une campagne de thermographie aérienne de tout le territoire. Le Mené est à l’origine de la création des TEPOS (Territoires à Energie POSitive) qui fêteront leurs 10 ans l’automne prochain à Collinée.

Côté biodiversité, la filière bois énergie donne les moyens aux agriculteurs d’entretenir et de préserver le bocage qui caractérise notre territoire. Pour continuer vers une dynamique écologique et impliquer davantage les citoyens, la commune a mis en place « Le Grand Défi »  qui donne la possibilité aux particuliers, familles, associations, écoles de s’impliquer dans le projet et de saisir les enjeux des transitions. La protection de la biodiversité est l’un des 7 thèmes abordés mais elle est aussi présente dans « Produire et consommer durable » et « S’alimenter autrement ».

 

Jacky Aignel
maire du Mené

 

 

Rédigé en décembre 2019
Thématique : Actions pour la biodiversité, Économies d’énergie, Énergies renouvelables

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !