Jean-Pierre OGER, maire de Louvigné-du-Désert (35)

 

Je trouve toujours intéressant de partager les expériences entre élus. C’est parfois à travers les retours d’autres communes que l’on trouve des solutions pour ses propres projets.

Je suis maire depuis 2008. Dans le  mandat 2008-2014, notre équipe s’était surtout  occupée de la construction de notre centre culturel. A l’issue de ce premier mandat, on ressentait le besoin de prendre du recul, pour éviter d’enchaîner les projets au coup par coup, sans réflexion globale. Dans ce sens, notre candidature à l’AMI national, en lien avec Louvigné communauté (le projet a été repris ensuite par Fougères agglomération suite à la fusion en 2017), a été un véritable révélateur. L’étude globale menée par 4 cabinets complémentaires dans le cadre de l’AMI nous a permis d’analyser des approches et des domaines que l’on n’avait jamais croisés : le logement, le commerce, les services, les aménagements urbains… Elle a été conduite de manière participative, en associant les élus, les agents et les habitants. Elle a permis de préparer des projets, sans forcément les moyens de les réaliser immédiatement. Mais dès qu’un appel à projet régional ou départemental sort, nous avons toujours un projet sous le coude prêt à être engagé.

Pour porter une telle démarche, il faut du monde : le maire et les adjoints mais aussi des agents qui ont une réelle capacité de pilotage de projet. A Louvigné nous nous appuyons sur un trio très impliqué et  efficace : un chargé de mission sur les projets européens, également directeur du centre culturel, qui porte les projets d’attractivité de la commune, une chargée de mission de Fougères agglomération qui nous accompagne sur les différents volets, et notre DGS qui pilote les dossiers administratifs et financiers.

Aujourd’hui, Louvigné a déjà bien avancé. Des projets ont abouti : la réhabilitation d’un bâtiment « la Maison commune » pour accueillir des jeunes sur des besoins en logement de courte durée (apprentis, stagiaires..), le réaménagement de deux rues proches de la place du centre (pavage, zone 20, mise en accessibilité) et la végétalisation de venelles en lien avec les habitants, la relocalisation du marché hebdomadaire sur la place du centre, la Maison de santé communautaire pour laquelle nous venons de trouver notre deuxième médecin, qui sera salarié par l’hôpital de Fougères… d’autres sont sur le point d’être finalisés : la réhabilitation du presbytère en logements seniors (livraison en juin 2020) et une future extension dans les jardins pour réaliser sept T2/T3 supplémentaires avec un bailleur, la rénovation de deux commerces pour en faire « des boutiques à l’essai », la publication d’un guide des commerçants et  artisans du pays de Louvigné… d’autres sont en devenir comme la Villa numérique pour laquelle nous allons lancer une étude de faisabilité.

Louvigné-du-Désert, lauréate de l’AMI national et des AAP régionaux et départementaux sur la dynamique des centres-bourgs, accueillera une visite le vendredi 5 juillet 2019 de 9h30 à 12h30.

-> Pour s’inscrire

 

Rédigé en juin 2019
Thématique : Aménagement, urbanisme et habitat, Démarches globales et participatives

 

Plus de paroles d’élus

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !