La Haute Mayenne en voyage d’étude sur la mobilité en Ille et Vilaine

 

A la demande du Groupe d’Action Local de Haute Mayenne (qui regroupe 4 intercommunalités du nord Mayenne), BRUDED a organisé, le 12 juillet 2019, une journée de rencontres et de visites sur le thème de la mobilité et des changements de comportement. L’objet de la journée est de partager et d’échanger sur les solutions possibles à mettre en place pour inciter les gens à ne plus se déplacer seuls en voiture de façon systématique. En termes de communication, il s’agit aussi de réfléchir aux leviers permettant le changement des habitudes de déplacement.

Le groupe accueilli se composait de 14 personnes, élus, agents de collectivité, représentants de l’Etat, d’association, d’entreprise, du conseil de développement. La journée s’est déroulée en 4 temps :

  • La rencontre avec les élus et les techniciennes de la Communauté de communes du Val d’Ille Aubigné en charge de la mobilité: la collectivité mène depuis plusieurs années une politique de mobilité durable active, portée par une volonté forte des élus. Cela a conduit au déploiement de différentes actions, telles que la mise en place d’un schéma de déplacement, incluant un réseau de pistes cyclables, et donc des services incitant à la pratique du vélo ; un service d’autopartage ; des transports en commun mieux déployés et une offre plus lisible. Des campagnes de communication ont accompagnées les actions.
  • La découverte du dispositif de vélos en libre-service sur la commune de Melesse: le projet est porté par la commune avec la collaboration active de l’association Transports Mobilité qui se charge de récupérer des vélos en déchetterie (elle dispose d’une convention avec chaque SMICTOM), afin de les réparer (l’association récupère 200 vélos auprès d’une seule déchetterie chaque année) et les remettre en circulation (ce qui représente environ 100 vélos). Le service de vélos est gratuit pour les utilisateurs. Il leur suffit de se rendre en mairie, de s’inscrire et de récupérer la clé du cadenas pour l’anti-vol.
  • La visite de la Chaucidou de Langan, autrement dit, la CHAUsée à Circulation DOUce : c’est un aménagement qui consiste à répartir l’espace de la chaussée entre automobilistes et cyclistes, en délimitant de chaque côté de la voirie un espace réservé aux cyclistes. L’intérêt est d’avoir une continuité cyclable sans modifier la largeur de la voirie, limitant ainsi les coûts économiques et écologiques d’une vraie piste cyclable.
  • La rencontre avec Albane Durand, directrice de Ehop Covoiturons nous : c’est une association qui met en œuvre toute action visant à développer la pratique de covoiturage du quotidien. Elle travaille particulièrement avec des collectivités et des entreprises en Bretagne et Loire-Atlantique, qui peuvent adhérer à l’association. Pour mener à bien ses actions, elle organise des animations au sein des entreprises pour mobiliser les employeurs et parler aux salariés. Elle s’appuie également sur Ouestgo, plateforme de covoiturage de proximité en Bretagne et Pays de la Loire.

De son côté, le GAL de Haute Mayenne porte le projet « Bougeons mieux en Haute-Mayenne », qui concentre différentes actions, parmi lesquelles le défi Mobilité Positive. Organisé en équipe et bénéficiant d’un accompagnement, l’objectif du défi est de réduire de 15% le recours à l’utilisation de la voiture, seul(e).

Le chemin est encore long pour faire évoluer de façon conséquente et pérenne les modes de déplacement. Néanmoins, l’ensemble de ces initiatives montre que des solutions existent, qu’elles sont multiples et peuvent se combiner et donc s’adapter à chacun de nos besoins de mobilité.

Rédigé en août 2019
Thématique : Mobilités

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !