La Vraie-Croix (56) : un travail partenarial pour réduire le gaspillage alimentaire sur la commune

la-vraie-croix-restaurant-scolaire-2la-vraie-croix-restaurant-scolaire-2

Le restaurant scolaire de La Vraie-Croix est géré par une association de parents d’élèves. C’est elle qui gère les achats alimentaires et emploie le cuisinier, ainsi que des agents à temps partiel. Elle est responsable des 140 repas proposés journalièrement aux 220 enfants Langroëziens, en lien étroit avec les élus et agents de la commune. De son côté, la municipalité fournit les locaux et le matériel de cuisine et met également des agents à disposition.

Les repas sont préparés sur place et le cuisinier travaille de plus en plus les produits locaux et de saison. A ce jour au moins un produit bio et/ou local est proposé aux enfants à chaque repas. Pour cela, le restaurant scolaire multiplie les sources d’approvisionnement auprès de groupements et directement auprès des producteurs.

A l’automne 2017, afin de sensibiliser et de réduire le gaspillage alimentaire, la commune a proposé plusieurs animations auprès des enfants. Elle s’est faite accompagner dans sa démarche par l’association La Marmite basée sur la commune, qui œuvre pour une souveraineté territoriale alimentaire, énergétique, sociale et culturelle sur le Pays de Questembert.

Parmi les actions réalisées, citons la mise en place d’un gachimètre avec une caisse dans laquelle les enfants déposent les pains non consommés. Deux pesées des déchets ont également été organisées sur une semaine. Dans le cadre de la réduction du gaspillage du pain, les enfants ont visité l’atelier de la boulangerie pour mieux comprendre comment était fabriqué cet aliment du quotidien.

Au restaurant scolaire, les enfants sont désormais assis par tables de 8 et sont directement servis à table. Les déchets sont très faibles, « il ne représentent même pas un petit seau ! » se réjouit Dominique Rouillé, adjoint. Et rien ne se perd, car les déchets organiques sont donnés aux poules d’un particulier.

La commune a également aidé à la mise en lien entre les commerçants afin de valoriser les déchets alimentaires : ainsi, la boulangerie échange régulièrement avec un agriculteur de la commune afin que les invendus puissent nourrir ses animaux au lieu d’être jetés à la poubelle.

L’épicerie de son côté, a passé une convention avec les restaurants du cœur de Questembert pour leur transmettre ses invendus. Une collecte alimentaire au profit des restaurants du cœur est également organisée sur la commune dans différents lieux (classes, médiathèque, etc.).

Rédigé en juin 2018
Thématique : Agriculture et restauration collective, Cantines en bio et local, Déchets

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !