Langoëlan (56) : Légion d’honneur à Yann Jondot (maire)

Yann Jondot LangoëlanYann Jondot Langoëlan

 

Yann Jondot a gravi le Kilimandjaro en 2017 pour plaider la cause du handicap. Seul maire de l’ouest en fauteuil, il est  un infatigable défenseur de l’accessibilité dans les espaces publics depuis son élection en 2014 à Langoëlan (410 hab.). Grâce à cet exploit, il espérait accéder aux plus hautes instances de l’État pour leur soumettre un livre blanc proposant des solutions de mise en accessibilité simples et peu onéreuses, à la portée toutes les collectivités.

Notre responsabilité d’élu, c’est de trouver des solutions concrètes en faisant appel à notre bon sens. Soyons aussi convaincus qu’elles sont utiles à tous.

                                                                    Yann Jondot, maire

Il a été reçu par le Président du Sénat et, c’est à partir de ses propositions et en lien avec les trois sénateurs du Morbihan, que le Conseil départemental et l’AMF56 ont lancé une opération pilote en faveur de l’accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées. Fin 2018,  il a été nommé ambassadeur des ambassadeurs de l’accessibilité par la secrétaire d’État chargé des handicapés, Sophie Cluzel.

Une charte avec des mesures aides du département

L’association des maires du Morbihan a rédigé une charte d’engagement dans une démarche expérimentale d’accessibilité. Plusieurs mesures simples et pragmatiques sont proposées aux communes : l’achat d’une rampe d’accès amovible mise à disposition par la mairie en cas de besoin ; la pose d’une sonnette accessible aux personnes en situation de handicap devant les établissements publics ; la pose d’une rampe d’appui pour gravir quelques marches ; tout aménagement lié aux handicaps (bandes de guidage, marquage au sol, système d’aide à l’audition, etc.).

 

La dépense subventionnable minimum par projet est de 3 000 € et la dépense subventionnable annuelle est plafonnée à 15 000 €. Le taux d’aide forfaitaire est de 50 %. Il est proposé à chaque commune signataire de la charte d’apposer un autocollant en entrée d’agglomération, permettant de visualiser leur niveau d’accessibilité selon 3 critères (A, B, C). Pour Yann Jondot, qui essaie de visiter la plupart des communes engagées : « La détermination de ce niveau ne pouvait se faire que par auto-évaluation des élus et des habitants  concernés. Je leur fais confiance». A ce jour, environ 200 des 250 communes morbihannaises ont signé la charte.

En ce début d’année, Yann Jondot été nommé chevalier de la légion d’honneur.

Rédigé en janvier 2019
Thématique : 

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !