Lanvallay (22) : citoyens et élus réunis pour faire avancer les projets

Le premier rendez-vous de la participation citoyenne a réuni début octobre une quarantaine d’habitants, d’élus et de membres d’associations. L’occasion de mettre en commun des idées.

« L’objectif de ce premier temps était de donner l’envie de s’impliquer dans les différents projets de la commune pour améliorer le quotidien du plus grand nombre. Nous poursuivons ainsi la démarche du précédent mandat en multipliant les groupes de projet », explique le maire, Bruno Ricard.

Des groupes de travail tous azimuts ouverts et connectés

La réunion a permis de créer de nombreux groupes de travail qui s’occuperont d’actions culturelles, des aménagements d’espaces verts, du suivi de projets comme celui de la salle des fêtes et d’un espace de co-working, de la refonte du site internet, de la mise en place d’un budget participatif, … Le nombre de personnes par groupe est variable selon les projets à réaliser et leur durée pourra aller de quelques mois à plusieurs années…

Thomas Cassigneul, adjoint à la participation citoyenne et à la communication,  précise : « Ces groupes sont bien évidemment ouverts à ceux qui n’étaient pas présents à cette réunion.  Nous sommes à l’écoute de toutes les propositions, au-delà même des groupes déjà inscrits ce matin. Les habitants peuvent nous écrire sur le site de la mairie, via Facebook ou la nouvelle application fournie par Néocity déjà téléchargée par 200 de nos concitoyens

L’application dénommée “Lanvallay l’application” se charge librement sur les téléphones portables. Elle donne accès à toute l’actualité de la commune ainsi qu’aux infos pratiques. Elle permet aussi de signaler des problèmes constatés sur le domaine communal ou dans le fonctionnement d’équipements. Pour Thomas Cassigneul : « c’est un outil simple à utiliser avec un smartphone. Il a déjà été adopté par 200 de nos concitoyens mais pour élargir son public nous allons mettre en place des petits temps de formation destinés aux habitants moins pointus dans l’usage des outils numériques ».

Une gouvernance qui évoluera au fil de l’eau et des projets

Chaque groupe est suivi par un élu référent qui a surtout un rôle d’animateur. Il revient à chacun d’eux de définir son organisation et sa méthode de travail. Le conseil municipal est ouvert à la présentation de leurs projets. Par ailleurs, la municipalité est également favorable à ce que certaines commissions soient ouvertes aux citoyens. C’est déjà le cas de celle de la culture et bientôt pour celle de Thomas Cassigneul qui conclut « Nous sommes dans une démarche collective qui évoluera au fil du temps, des projets et de la volonté de participation des Côtissois».

*Nom des habitants de Lanvallay

Rédigé en novembre 2020
Thématique : Associer la population à ses projets

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !