Le Mené (22) : territoire engagé dans l’économie humaine

Le Mena-RIEH

 

En juin 2018, le territoire du Mené a accueilli une rencontre internationale ayant pour thème : « Du souffle pour nos territoires » dans le cadre de son partenariat avec le Réseau International de l’économie humaine (RIEH). Elle a réuni des intervenants internationaux (Mali, Pérou, Inde, Le Mené) qui ont partagé des expériences de terrain très différentes d’un pays à l’autre, mais qui ont en commun une vision de l’Homme placé au centre de l’économie, dans des sociétés solidaires et en harmonie avec le vivant. Sur son site le RIEH précise : « L’économie humaine c’est la façon dont la société s’organise pour répondre aux besoins humains ».

Une vision partagée du développement local

Les témoignages ont montré que vouloir changer de modèle nécessite toujours beaucoup de courage (parfois de mettre sa vie en péril comme l’ont fait ces témoins étrangers) et de s’appuyer sur les habitants, notamment les femmes et les jeunes. De son côté, Le Mené, territoire menacé de désertification dans les années soixante, a expliqué comment il s’est pris en main en impulsant des dynamiques successives de développement à partir des ressources locales, énergétiques notamment. Il s’agit en quelque sorte de prendre le contrôle local de la vie économique tout en intégrant les aspects sociaux, culturels, techniques, agricoles etc.

Un ouvrage sur ces retours d’expériences

Le Mené et le RIEH ont coréalisé un ouvrage qui reprend ce qui s’est dit et ce qui s’est vécu durant ces deux journées. On y retrouve la présentation des cinq exemples de territoires en chemin vers l’économie humaine : Gao au Mali, Karur au Tamil Nadu (Inde), Villa El Salvador au Pérou, Songhaï au Bénin, Le Mené en Bretagne (France) ainsi que les enseignements que l’on a pu tirer de chacun d’entre eux. On y a restitué les débats qui ont permis d’analyser les conditions de réussite des dynamiques territoriales. Il s’en dégage des convictions communes et des questions partagées.

Le Mené et le RIEH veulent aller plus loin

Le Mené et le RIEH souhaitent aller plus loin en envisageant la possibilité de soutenir les actions de l’AFDI Bretagne  à Madagascar où elle est présente sur plusieurs territoires depuis une trentaine d’années. Elle y a constitué un réseau de formateurs locaux qui accompagnent des élus locaux dans l’exercice de leurs fonctions et des communautés paysannes dans leurs projets de développement. Des échanges sont à l’étude.

Rédigé en avril 2019
Thématique : Démarches globales

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !