Le Vieux-Marché (22) : Le marché bio ne s’est pas arrêté ! 

Grâce à une dérogation du préfet, le marché bio du samedi matin s’est tenu sans discontinuité depuis le début la crise sanitaire, sur la grande place du marché, face à l’église. La municipalité s’était engagée à prendre des mesures draconiennes :  marquages au sol, pose de barrières, de rubalise, de réservoirs d’eau avec savon, distanciation de près de deux mètres, aucun contact avec les vendeurs. « On se sent en parfaite sécurité. Nous avons apporté toutes les garanties sur la sécurité des producteurs et des clients’’ précise Alain Garzuel, le nouveau maire, encore 1er adjoint durant le premier confinement.

 Soutien à l’économie locale et convivialité

Les élus de cette commune rurale de 1300 habitants, se félicitent aujourd’hui ‘’que ce maintien ait permis à la quinzaine d’exposants de poursuivre normalement leur activité et aux clients de s’approvisionner en produits frais issus de productions locales :  fruits, légumes, viande, poisson, fromages, pain, miel, crêpes, … “

La fréquentation a même augmenté grâce à la présence de personnes qui n’ont pas hésité à faire des kilomètres pour venir sur l’un des quelques marchés encore ouverts et qui lui sont restées fidèles. Certains exposants font entre 400 et 500 tickets dans la matinée, d’où des files d’attente parfois longues mais, selon le maire : ’’elles ont l’avantage de permettre les discussions et d’entretenir le lien social.

Le marché, c’est bon pour le moral de tous.

Alain Garzuel, maire

D’autant que la vente de crêpes, organisée habituellement à tour de rôle par les associations locales, reprend peu à peu  après avoir été arrêtée pendant un long moment.

Le marché est aussi l’occasion de soutenir le monde de la culture. Dans le cadre d’un dispositif soutenu par Conseil départemental et le Conseil régional, la municipalité a proposé l’été dernier des animations musicales assurées par des artistes locaux. Un plus évident en termes de convivialité pour que ce rassemblement ‘’soit, malgré toutes ces contraintes, un temps de plaisir partagé.

Rédigé en février 2021
Thématique : Culture, Soutien à l’agriculture locale

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :