Lescouët-Gouarec (22) : On recense les plantes rares pour mieux les protéger

Lescouet-GouarecLescouet-Gouarec

La préservation de la biodiversité botanique est un enjeu majeur de nos territoires. Hors, les communes gèrent souvent des espaces importants sans savoir qu’ils peuvent héberger des plantes rares qui ont besoin d’être protégées sous peine de les voir disparaitre. Langonnet, 8500 hectares et 80 kms de voirie, a donc décidé de signer une convention de partenariat avec l’association Skol Louarnig (l’école du petit renard) pour l’aider à mieux connaître, préserver et mettre en valeur la flore rare de son territoire.

L’intervention de l’association, dont le champ d’action est le centre Bretagne, comporte deux volets. Le premier consiste à réaliser un inventaire de ces plantes rares remis sous forme de livret descriptif. Le second permet de faire deux formations qui permettront au personnel communal d’identifier et de localiser les espèces recensées, de connaitre les techniques de gestion différenciée souvent propres à chaque plante. Ce peut être un fauchage à une période précise ou maintenir un environnement ombragé. L’association bénéficie d’un partenariat scientifique avec le Conservatoire botanique national de Brest, ainsi que du soutien de la DREAL, de la Région, des départements du Finistère, des Côtes d’Armor et du Morbihan. Ces aides font que le coût pour les communes reste très abordable, environ 500 euros. Toutefois, pour que ce programme soit renouvelé l’an prochain, il faudra que d’autres communes manifestent leur volonté de se lancer dans cette action. C’est déjà le cas de Langonnet, autre commune de BRUDED.

Rédigé en avril 2012
Thématique : Actions pour la biodiversité, Environnement et biodiversité

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !