Notre-Dame-des-Landes (44) : des visites inspirantes pour la rénovation-extension de l’école

NDDL - écoleNDDL - écolesdr

 

Les élus de Notre-Dame-des-Landes, commune qui a rejoint BRUDED fin 2018, portent actuellement une réflexion sur la rénovation et l’extension de l’école publique. Pour accompagner le dynamisme démographique communal et accueillir au mieux les élèves, le bâtiment, conçu au début des années 1990, a connu une première extension dans les années 2000. Aujourd’hui, la réflexion porte sur l’ajout de 4 classes aux 8 existantes, et sur la rénovation thermique de l’existant dont l’architecture complexe présente de nombreux décrochés et souffre d’une isolation médiocre.

Pour mieux cerner les besoins, la commune s’est fait accompagner par un programmiste (Bertrand Pigeon, cabinet ELIX ATEMOS de Nantes) ; un acteur utile pour dimensionner le projet en termes de surfaces et de budget, mesurer sa faisabilité technique et préparer le cahier des charges de recrutement de l’équipe de conception. En parallèle, les élus ont échangé avec BRUDED pour définir les objectifs qualitatifs du projet :

  • réflexion sur le mode de chauffage : l’école étant située en centre bourg, en face du nouveau pôle enfance et non loin de la mairie et de commerces appartenant à la municipalité, les élus ont lancé une étude d’opportunité pour la mise en place d’un réseau de chaleur bois. Cette étude, gratuite et réalisée par le CIVAM44, analysera notamment la distance entre les équipements, la localisation possible de la chaudière, le besoin en chaleur, les financements envisageables. En parallèle et avec l’appui de BRUDED, la municipalité a fait appel au SYDELA pour mener un audit énergétique de l’école, et ainsi mieux cerner les besoins en isolation et les futurs besoins de chauffage.
  • choix des matériaux avec une réflexion sur le recours à des matériaux écologiques et locaux, dans une démarche de bâtiment durable et sain : terre, bois, paille…
  • association des usagers aux réflexions

Dans ce cadre, la municipalité a visité le pôle enfance de Bouvron (44) et l’école de La Chevallerais (44), et a pu apprécier les cloisons en terre crue qui apportent chaleur, qualité acoustique et hygrométrique aux classes. Ces visites ont aussi été l’occasion pour les élus de découvrir les réseaux de chaleur bois mis en place par ces deux communes pour chauffer leurs équipements scolaires, sans recourir à une énergie fossile, mais en s’appuyant sur le bois, ressource locale et renouvelable !

Aujourd’hui, les élus  souhaitent approfondir leur réflexion en allant visiter l’école de Treffieux, en associant l’équipe enseignante et les représentants de parents d’élèves (qui propose des cloisons en terre crue et porte une attention spécifique à l’acoustique et au confort des petits et grands). Autant d’expériences qui permettent à la municipalité d’affiner ses objectifs qualitatifs, avant de lancer l’appel d’offres pour le recrutement de l’équipe de maitrise d’œuvre, au début du printemps 2019.

Rédigé en mars 2019
Thématique : Écoles et périscolaire, Équipements publics

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !