Penvénan (22) adapte son fonctionnement au covid-19

La commune de Penvénan a pris les choses en main pour répondre aux besoins de ses 2 500 habitants permanents.

La commune en mode « dégradé » assure les priorités

Concernant le fonctionnement de la municipalité, les élus ont mis en œuvre un plan de continuité des activités afin de définir les tâches prioritaires pendant la période de confinement. Sur la quinzaine de personnes habituellement présente en Mairie, seules trois personnes sont présentes quotidiennement : deux agents se relaient au service de l’état civil et le DGS. Les services techniques répondent à la demande alors que l’agent municipal de police est présent ‘sur le terrain’ pour vérifier que les consignes de confinement sont bien respectées. Tous les autres agents sont en télé-travail. Un adjoint ou le maire assure une permanence en mairie tous les matins, par téléphone puisque les portes de la mairie sont closes.

Aider les personnes seules, âgées et/ou les plus fragiles

Les élus municipaux ont téléphoné à toutes les personnes isolées, fragiles ou âgées de la commune pour les inviter à les contacter en cas de besoin. Si le marché hebdomadaire a été suspendu pour l’heure, les habitants font leurs courses au Carrefour, seule enseigne présente sur la commune. La commune propose ainsi d’aider les personnes les plus fragiles pour cela. Elles appellent en mairie en précisant leur liste de courses (+ besoins pharmaceutiques) ; les élus transmettent au supermarché qui préparent les paniers et prête un véhicule au technicien communal en charge d’assurer la livraison à domicile. Les livraisons sont prévues trois fois par semaine (lundi-mercredi et vendredi). « À ce jour, nous avons une dizaine de commandes à livrer pour demain (mercredi) et ça va plutôt croissant, mais c’est très gérable », explique Mathieu le Dantec, DGS. « Les gens de la commune sont charmants, je les connais bien, c’est facile comme tout et ça me rassure de faire comme cela » assure une personne âgée, seule avec son mari dans leur maison isolée.

De nombreuses personnes se sont portées volontaires auprès de la mairie pour venir en aide ou en soutien aux besoins qui se feraient. Pour l’instant, afin de respecter le confinement au maximum, les élus ont choisi de ne solliciter que les élus et agents communaux pour assurer les tâches prioritaires et indispensables.

Par ailleurs, le bouche à oreille fonctionne très bien ici car les gens se connaissent bien et les voisins et proches prennent soin des uns et des autres.

L’école

Seule l’école publique reste ouverte pour accueillir quelques enfants (3 à ce jour) des personnels soignants ou autres nécessitant de sortir de chez eux. Les ATSEM, employées communales et les enseignants se relaient pour les encadrer. L’Ephad assure la livraison des repas.

Des incivilités

Penvénan est une commune littorale très prisée par les touristes qui y ont de nombreuses résidences secondaires. Celles-ci ont été investies de manière assez importante à l’annonce du confinement. Bien qu’anecdotique, on a pu noter des gestes malveillants sur des véhicules immatriculés en région parisienne, alors même que Michel Déniau, le maire, a fait savoir dans la presse locale qu’il soutenait les familles ayant fait le choix de venir s’installer dans leurs résidences secondaires sur le territoire pour éviter le confinement en milieu urbain.

Le réseau d’aide et d’entre-aide est efficace, nous répondons aux mieux aux demandes, le site internet de la commune diffuse les informations et les personnes dans le besoin sont contactées régulièrement. L’intercommunalité est aussi très présente sur ses compétences pour aider.

Mathieu Le Dantec, DGS

Contact

Mathieu Le Dantec, DGS – 02 96 92 67 59

Rédigé en mars 2020
Thématique : Santé et services de proximité

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !