“Petites villes de demain” : 16 communes de BRUDED retenues

logo ''Petites villes de demain''

Lancé fin 2019, l’appel à projets national ‘’Petites villes de demain’’ va permettre à des villes de moins de 20 000 habitants de bénéficier d’un soutien spécifique de l’État et de ses partenaires pour leurs projets de revitalisation. L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) a sélectionné 133 communes en Bretagne et Loire-Atlantique dont 16 adhérentes à BRUDED :

  • 22 : Loudéac, Plouaret
  • 29 : Daoulas, Pleyber-Christ, Plouguerneau
  • 35 : Guipry-Messac, Louvigné-du-Désert, Plélan-le-Grand, Pipriac, Rives-du-Couesnon, Saint-Aubin-du-Cormier
  • 44 : Pontchâteau
  • 56 : Allaire, Guémené-sur-Scorff, Josselin, Questembert

Conforter la redynamisation des centres-villes

En Bretagne, l’État, la Région, la Banque des territoires et l’Établissement public foncier (EPF) Bretagne sont déjà partenaires dans l’accompagnement de 117 communes pour la redynamisation de leur centralité. Le programme ‘’Petites villes de demain’’ s’inscrira dans le dispositif de “soutien aux centralités” du volet territorial du Contrat de plan État-Région 2021-2027.  

Selon les partenaires : ‘’Le programme vise à améliorer les conditions de vie des habitants de ces petites villes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement. Les collectivités bénéficiaires pourront mener à bien plus rapidement la réalisation de leurs projets. Cet accompagnement reposera essentiellement sur trois piliers : le soutien en ingénierie, des financements sur mesure et l’accès à un réseau grâce au” club Petites Villes de demain’’.

Une dynamique de revitalisation confortée à Plouaret (22) 

A Plouaret (22), Annie Bras-Denis se réjouit que sa commune ait été retenue après avoir déjà été lauréate de l’appel à projet ‘’Dynamisme des bourgs ruraux’’ 2017 :  ‘’ Certes, ce nouveau plan de l’État ne va pas se traduire par des aides supplémentaires, mais il nous offre la possibilité d’accéder à des financements prioritaires. La commune se voit ainsi confortée dans ses ambitions ». Pour la collectivité, ils pourraient abonder certains projets d’équipements locaux mais surtout le projet de la gendarmerie pour lequel « Plouaret est la seule à en assurer la charge alors que le service concerne un territoire bien plus large » selon la maire. Avec ce plan, les particuliers seront aussi concernés « en offrant, pour ceux qui auraient un projet de logement locatif, des aides financières et de défiscalisation. Ce qui n’était plus possible jusqu’à présent. » poursuit l’édile qui se félicite également du soutien reçu par Lannion Trégor Communauté pour mener à bien ce dossier.

Rédigé en janvier 2021
Thématique : Centres-bourgs : Etudes et Habitat, Économie locale, commerces et services

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :