Plogastel-Saint-Germain (29) investit dans une plourasette pour le cimetière en zéro phyto

Un cimetière sans pesticides

Depuis janvier 2017, les collectivités territoriales, établissements publics ainsi que l’État, doivent se passer de produits phytosanitaires pour entretenir espaces verts, bois et promenades accessibles au public. Les cimetières ne font donc pas exception à la règle. En plus de la préservation de notre environnement, le cimetière en zéro phyto est également un enjeu de santé publique. La santé des agents, des riverains et des personnes fragiles ne peut qu’être meilleure sans pesticides.

Lucien Plouhinec, adjoint

Pour atteindre l’objectif zéro phyto au cimetière, la commune a mis en place des solutions respectueuses de la biodiversité et la qualité de l’eau :

L’acquisition d’un outil mécanique de désherbage, « la Plourasette »

Développé par des employés de la commune de Plouër-sur-Rance (22), cet outil permet de désherber mécaniquement les allées et terrains ensablés. Attelée derrière un microtracteur, la plourasette arrache l’herbe en un seul passage. La machine permet de désherber les grandes allées. Elle sera par ailleurs utilisée sur d’autres terrains et chemins stabilisés.

Cet investissement d’un montant de 2000€ a été subventionnée à hauteur de 50% par la Région.

Les communes alentours commencent à s’intéresser à cet outil et la commune étudie les possibilités de mutualisation. Un travail global dans ce sens a débuté en 2019 sur l’ensemble de la CC du Haut Pays Bigouden.

Plantation de Zoysia tenufolia, une plante ‘couvre-sol’

Plus connue sous le nom de gazon des Mascareignes, cette petite graminée naturellement très basse a été implantée entre les concessions, là ou la plourasette ne passe pas, entre les tombes et aux endroits difficiles d’accès. C’est une plante grasse résistante qui demande peu d’entretien ou d’arrosage. Elle peut être piétinée sans dommage. Plantée en mai 2020, on devra attendre quelques mois avant d’avoir un retour d’expérience abouti.

Aussi douce au regard qu’au pied, elle forme lentement un tapis fin, persistant, joliment bosselé et remarquablement dense, tout en gardant son superbe coloris vert printemps sous la chaleur et presque sans eau. Son feuillage jaunit en hiver sous l’effet du froid. Cet étonnant couvre-sol, d’autant plus court et serré qu’il est piétiné, permet de s’affranchir presque totalement des corvées d’arrosage et de tonte.

Bruno Rouat, service espaces verts

Coût des plants : 2 520 € HT (1 800 plants)

L’entretien complet est fait par les agents communaux.

En savoir plus

La Plourasette à Plouër-sur-Rance

Les aides de la région pour l’achat de matériel de désherbage mécanique

Rédigé en juillet 2020
Thématique : Actions pour la biodiversité, Eau, Zéro phyto & Espaces verts

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !