Plouguerneau (29) : de nouveaux aménagements pour une commune apaisée

Plouguerneau_zone partagéePlouguerneau_zone partagée
plouguerneau_passage-artistiqueplouguerneau_passage-artistique
Plouguerneau_chaucidou 2018Plouguerneau_chaucidou 2018

Pour que piétons, cyclistes et conducteurs partagent en harmonie la route à Plouguerneau, un plan de circulation et de déplacement au sein de la commune, qui tient compte de l’ensemble des usages, a été établi en fonction des vitesses et densités de circulation. La zone de partage, les zones 30 et la « chaucidou » sont autant d’espaces à partager appelant à de nouvelles formes de mobilité et de comportements à adopter. Faisons un tour d’horizon !

La vitesse excessive des automobiles est un des principaux facteurs d’insécurité et de stress pour les piétons et les cyclistes. A cela, s’ajoutent des aménagements trop souvent pensés pour favoriser la seule performance du réseau routier. Il était donc temps d’agir pour permettre une circulation apaisée respectueuse des usages et besoins de chacun.

Zone de partage en centre-bourg

La municipalité s’est appuyée sur une palette réglementaire de dispositifs simples et peu coûteux, et dont l’efficacité à réduire la vitesse des automobilistes a déjà été démontrée : en centre bourg, la zone de rencontre prend forme : des panneaux ont été déplacés, d’autres ont été enlevés, au profit d’une signalétique spécifique aux différentes entrées ; les marquages au sol sont progressivement effacés ou recouverts par des fresques colorées, la priorité à droite devenant la règle.

> Pour tout connaître sur la zone de rencontre, cliquez ici !  

Une « Chaucidou » à St Michel

Toutefois, le bourg n’est pas le seul espace concerné : Plouguerneau compte 4 « quartiers » qui nécessitent eux aussi des circulations apaisées pour redonner leur place aux piétons et aux cyclistes. C’est tout l’objectif de la « chaucidou » (ou chaussée à voie centrale banalisée) récemment créée à Saint Michel. Elle permet de réduire la vitesse des conducteurs tout en assurant la continuité de la voie cyclable entre le bourg et le Korejou.

> Pour tout connaître sur la « chaucidou », cliquez ici ! 

La seule chose qui a manqué dans la mise en œuvre de cet “équipement” est une meilleure communication auprès des usagers et des riverains, en amont. Si la zone “fonctionne” bien, elle a fait aussi l’objet d’inquiétudes sur son utilisation, les dangers éventuels… les visiteurs ponctuels appliquent très facilement le règlement, car ils n’ont pas l’histoire du lieu ; en revanche, il faut du temps eux “locaux” pour changer leurs habitudes.

Audrey Cousquer, adjointe au développement durable

« Zone 30 » à l’approche des centres-bourgs

Sur la commune, la zone 30 englobe plusieurs rues autour des centres-bourgs (voir BIM n°40). L’entrée dans cette zone est indiqué par une signalisation spécifique.

Toutes ces chaussées sont limitées à 30 km/h, elles sont à double sens pour les cyclistes, et toutes les intersections sont régies par des priorités à droite. C’est pourquoi les panneaux « STOP » et « Cédez le passage » ont été supprimés dans ces zones, de même que les marquages au sol correspondant, récemment peints en noir.

Ces changements bousculent forcément nos habitudes. Mais n’oublions pas qu’ils répondent à une seule volonté : circuler en sécurité en respectant la place de chacun sur l’espace public !

(informations recueillies sur le site de la commune)

Rédigé en avril 2018
Thématique : Mobilités

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !