Première récolte des saules à Plourhan (22)

Plourhan entretien TTCRPlourhan entretien TTCR

Pendant plusieurs jours, les Plourhanais ont pu voir une drôle de machine à l’oeuvre.  dans la sauleraie qui borde la station d’épuration. Une abatteuse-fagoteuse, qui a procédé à la première coupe  des 7 hectares de saules TTCR (Taillis à Très Courte Rotation) plantés par la commune en 2009 et recépés l’année suivante afin de générer de nouvelles pousses.

Avec cet engin unique en France et propriété de la Fédération régionale des cuma de l’ouest, les tiges entières sont coupées et récupérées dans une remorque puis empilées en bout de champ. Elles y sécheront tout l’hiver avant d’être broyées en  plaquettes stockées ensuite au sec dans un local communal. Ce combustible pourra dès lors alimenter la chaudière installée à l’occasion de la construction du nouveau pôle périscolaire en 2009. La boucle énergétique imaginée à l’époque pour répondre à un double objectif est ainsi bouclée. D’un côté, la sauleraie a permis de résoudre le problème de l’épandage en période estivale des eaux issues de la station d’épuration qui ne peuvent pas être déversées dans le ruisseau récepteur. De l’autre, cette production de plaquettes locales a facilité le choix d’une chaufferie bois et d’un réseau de chaleur pour le nouvel équipement, la salle des fêtes et la mairie. La commune est accompagnée depuis le départ par l’association Aile (Association d’initiatives locales pour l’énergie et l’environnement) tant pour les études de faisabilité que pour  les chantiers de plantation, d’entretien et de récolte. Des étapes délicates dès qu’il s’agit de cultures expérimentales qui nécessitent l’utilisation de matériels innovants, coûteux et pas toujours au point. C’est ce que faisait remarquer Jean-Yves Lejeune, adjoint aux travaux,  à l’issue de ce  chantier de récolte qui a duré plus longtemps que prévu, en regrettant qu’il y ait autant de branches restées sur le sol. Elles devront être ramassées par les agents communaux pour ne pas gêner les opérations d’entretien des deux années à venir.  Il soulignait aussi  l’importance que  l’implantation de la parcelle tienne compte du type de matériel choisi pour la récolte afin  que le chantier soit le plus efficace possible et ne nuise pas au redémarrage des saules. D’où l’importance des échanges d’expériences entre les communes qui se sont lancées dans le TTCR.

Rédigé en janvier 2015
Thématique : Énergie, Énergies renouvelables

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !