Le nouveau pôle médical universitaire de Lanmeur (29)

LanmeurLanmeur
LanmeurLanmeur
LanmeurLanmeur

Infos pratiques

Adhérent depuis 2010
Maire : Cathy Lucas
Adresse : 3 Place de la Mairie, 29620 Lanmeur, France
Téléphone : 02 98 67 51 26
Nbre d’habitants : 2254
Superficie : 26 km²
Intercommunalité : Morlaix communauté
www.lanmeur.fr
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Lanmeur

Située dans le Trégor finistérien entre Morlaix et Lannion, Lanmeur est une commune rurale de 2200 habitants. Ses points forts : ses commerces et ses services, et particulièrement ses services à la santé qu’elle vient de renforcer avec ce nouveau pôle médical universitaire.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Lanmeur a été identifiée dans le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) de Morlaix communauté comme l’un des “pôles santé” du territoire. Ce point est essentiel pour le dynamisme de cette bourgade sans littoral, qui ne peut profiter qu’indirectement du tourisme. Ainsi la commune est-elle déjà dotée d’un hôpital et regroupe également un certain nombre d’infirmiers et de professionnels médicaux et paramédicaux. Cette situation pourtant est fragile. Les élus en ont pris conscience il y a dix ans déjà, en constatant que les dentistes partis en retraite n’ont pas été remplacés. C’est alors qu’ils se sont lancés dans un travail de réflexion sur la pérennisation de l’offre locale de soins qui va aboutir, au final, à l’ouverture du pôle médical universitaire en février 2013.

Les objectifs du projet

Le pôle médical universitaire vise tout d’abord à conforter durablement l’offre en services médicaux et paramédicaux sur la commune. En proposant des locaux refaits à neuf, fonctionnels, accessibles aux personnes à mobilité réduite, avec des espaces et services mutualisés, la municipalité souhaite améliorer les conditions de travail des praticiens et faciliter leur coopération, pour les inciter à rester, voire à rejoindre la commune. La présence de deux studios est essentielle puisqu’elle permet l’accueil de remplaçants ou de stagiaires, pour que le pôle médical universitaire se fasse connaitre auprès des praticiens de demain. Sa situation en cœur de bourg favorise le commerce. La population accède à différentes spécialités médicales en un même lieu tout proche d’une pharmacie et des autres commerces. En rénovant un bâtiment ancien et classé, le projet participe également à mettre en valeur le patrimoine bâti du bourg. Cette “ancienne maternité” de la commune, qui comprenait également une maison de retraite déplacée depuis dans de nouveaux locaux à côté, était inoccupée depuis une dizaine d’années. Sa remise à neuf valorise le patrimoine architectural du cœur de bourg. Au final, l’impact recherché est de maintenir le dynamisme et l’attractivité de Lanmeur.

Les points clés du projet

L’implication des différents acteurs (voir encadré ci-contre) est indispensable à la réussite d’un tel projet. Il a fallu tout d’abord convaincre les élus que ce soutien à une activité libérale allait dans le sens de l’intérêt collectif. La reconnaissance de Lanmeur comme “pôle santé” du territoire à travers le SCOT vient renforcer cette prise de position. Il était nécessaire également que les professionnels médicaux et paramédicaux adhèrent au projet. Le risque autrement est d’aménager un bâtiment qu’ils ne s’approprient pas et qui reste vide. L’un des médecins généralistes, davantage impliqué, va faciliter leur mobilisation. Ainsi, peu à peu, les objectifs des uns et des autres se rejoignent pour former un projet entièrement cohérent et qui a donc toutes les chances d’aboutir. L’ARS, consultée en amont, se montre intéressée par ce projet innovant auquel elle va apporter son aide financière (conditionnée à la bonne coordination des acteurs). Le bâtiment est fonctionnel et facilite la coopération entre les différents locataires. Les médecins généralistes et les infirmiers sont installés au premier étage, et bénéficient d’un espace d’accueil commun. Les autres spécialités sont au rez-de-chaussée. Chacun dispose de sa salle d’attente. Les espaces communs comprennent en particulier une salle de réunion (équipée de connexions informatiques) et une cafétéria, ainsi que deux studios situés sous les combles pour l’accueil des remplaçants ou stagiaires. C’est l’un des points clé pour la pérennité du projet pour assurer la relève de demain.

Dépenses et recettes

  • Montant total des travaux : 1 033 000 € TTC
  • Montant total des subventions reçues de l’Etat : 278 000 €, incluant la Dotation de Développement des Réseaux de santé et le Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire
  • Reste à charge pour la commune : 755 000 € TTC (par emprunt)

Les choix de gestion sont avantageux pour tous. La commune a contracté un bail emphytéotique de 30 ans avec l’hôpital de Lanmeur, propriétaire des lieux. Elle a pu ainsi gérer les travaux de rénovation. L’association des médecins reverse à la commune un loyer de 8000 €/ mois pour l’ensemble du bâtiment, et ce, quel que soit le nombre de locataires. Les occupants disposent ainsi d’une entière liberté de gestion des locaux. Pour la commune, qui a fait un emprunt sur 12 ans, c’est une opération blanche.

Les premiers résultats

Sont présents dans le pôle médical : 6 médecins généralistes, 2 cabinets d’infirmiers, 1 orthophoniste, 1 ostéopathe, 3 sages-femmes, 2 dentistes, 1 podologue et 2 psychologues. La plupart de ces professionnels étaient déjà installés à Lanmeur, excepté les dentistes, que la commune a recrutés il y a 2-3 ans et qui sont installés depuis dans le bâtiment, et les sages-femmes. Demain, le matériel informatique et l’accès du territoire au haut débit permettra, grâce à la télémédecine, de mieux traiter certaines situations d’urgence au sein du pôle médical. Un autre résultat déjà constaté est une meilleure coopération entre les professionnels de la santé. Leur proximité dans un même bâtiment, la présence de salles communes ne pourront que renforcer ce constat. A terme, la municipalité envisage la rénovation d’une autre bâtisse connexe au pôle médical, pour y installer peut-être un hôpital de jour ou l’ADMR. A suivre donc…

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Plessé médiathèquePlessé médiathèque
LoperhetLoperhet
LoperhetLoperhet
LoperhetLoperhet
  Recevez nos Brèves mensuelles !