Une passerelle de randonnée sur fond de participation citoyenne à Ploubezre (22)

Infos pratiques

Adhérent : 2021
Maire : Brigitte Gourhant
Adresse : Ploubezre, France
Téléphone : 02 96 47 15 51
Nbre d’habitants : 3638
Superficie : 31,44 km²
Intercommunalité : CA Lannion-Trégor Communauté
www.ploubezre.fr/
Contact BRUDED : Cécile Jamoneau

Autres expériences de Ploubezre

Une nouvelle passerelle sur un chemin de randonnée fréquenté a été construite cet été par des habitants de Ploubezre. Si elle vient mettre en valeur le sentier, elle est aussi l’occasion d’appliquer concrètement la démarche d’implication des citoyens engagée par la municipalité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Ploubezre est une commune trégoroise de 3700 habitants. Accolée à Lannion, elle bénéficie de son attractivité tout en préservant son identité rurale. Elle dispose également d’un patrimoine architectural et naturel riche, lequel est mis en valeur par de nombreux sentiers de randonnées.

L’implication des habitants comme fil conducteur

Dès le début du mandat 2020, une démarche d’implication des habitants dans des projets communaux est initiée à Ploubezre et pilotée par François Vanghent (conseiller municipal délégué en charge de la Commission extra-municipale ‘démocratie participative’). Les élus sont préalablement formés par Flora Nativel à l’animation d’une démarche participative, la gestion d’une réunion de façon à faire émerger des idées et à instaurer une “ambiance propice à l’auto-organisation”. Ce dernier élément constitue l’idée clef à la démarche : les habitants s’auto-organiseraient dans la réalisation de projets, avec le soutien de la commune si besoin.

Nous ne souhaitions pas faire de budget participatif, où les habitants proposeraient des projets que nous nous contenterions de financer par la suite. Nous voulions une réelle implication, jusqu’à la réalisation concrète des projets.

Des ateliers pour définir les projets

La démarche est évidemment freinée par le confinement ; ce sont finalement 3 ateliers qui ont lieu avec 5 à 7 personnes à chaque fois. Si cela semble peu, toutes ces personnes viennent avec des idées. Une synthèse et une sélection de projets ont lieu uniquement entre élu – car la pandémie freine toujours les possibilités de se réunir publiquement – et permettent de retenir 7 projets.

Étape suivante :  chaque projet doit recueillir l’engagement d’un minimum de 4 habitants à s’y investir pour qu’il démarre avec le soutien de la municipalité. Seul “l’entretien et la valorisation des chemins de randonnée” obtient plus des 4 personnes requises ; il est composé d’une dizaine d’habitants et d’élus dont Jean-Luc Chevalier (adjoint en charge de l’environnement, de l’agriculture et du tourisme).

L’entretien et la valorisation des chemins de randonnée

Depuis, ce projet se concrétise en plusieurs étapes :

  • Recensement sur plan de la praticabilité des chemins
  • Repérages sur place
  • Actions de débroussaillage
  • Élagage et abattage d’arbres

Un sentier très fréquenté, également traversé par un circuit VTT officiel, qui relie Lannion à Ploubezre, est alors identifié puis entretenu. Reste une sorte de ponton en bois, glissant, qui devient le point noir du sentier.

Jean-Luc Chevalier sollicite alors l’agglomération et rencontre Gaël Le Fustec du service des espaces naturels de Lannion Trégor Communauté (LTC). Celui-ci propose son aide sur la cartographie et vient vérifier sur place la faisabilité du projet. Il réalise même les plans et propose de fournir les matériaux nécessaires à la réalisation de l’ouvrage ; notamment du bois douglas en provenance de la scierie de Prat. LTC soutient ce type d’actions uniquement si elles sont portées par des collectifs ou des associations afin de ne pas se substituer aux communes bien qu’en général, ce sont souvent des associations de marche ou de VTT qui entretiennent les sentiers. « Malheureusement, à Ploubezre, cette habitude associative n’existe pas – mise à part l’association de pêche qui œuvre autour du Léguer – et il fallait s’y substituer si l’on voulait s’occuper des sentiers » constate Jean-Luc Chevalier.

La communication comme clef de réussite

Jean-Luc Chevalier récupère donc le bois, commence à le débiter chez lui. Puis l’équipe constituée d’une dizaine d’habitants réalise une grosse matinée de chantier pour assembler et mettre en place la passerelle.  L’équipe est ralentie par un aléa : un riverain a vu les matériaux qui ont été déposés la veille et semble choqué de ne pas avoir été prévenu du chantier. Il avait pourtant été interpellé au moment des travaux d’élagage qui ont été réalisés juste avant.

Cette aventure interroge Jean-Luc Chevalier :

Comment informer la population sur les projets, avec la plus grande réactivité ?

Il avait pensé mettre un panneau indiquant prochainement le chantier mais il ne l’a pas fait ; à regret.

Le groupe sur les sentiers va perdurer, il y a encore à faire. Mais comment relancer la mécanique sur les autres projets qui n’ont pas émergés faute de personnes souhaitant s’impliquer ? Les autres projets qui ont été proposés sont un Répare Café, un verger et un jardin partagé, de l’animation intergénérationnelle, animation des quartiers, animation sur le patrimoine naturel et historique.

Là aussi, le travail sur la communication permettrait de poursuivre la démarche.

Un format propice à l’auto-organisation ?

Enfin, les groupes étaient censés s’auto-organiser mais pour que cela démarre, les élus ont pris part activement au projet. « Je me suis fortement impliqué dans le groupe des sentiers parce que le sujet me plaît beaucoup. J’empruntais ce ponton depuis 10 ans régulièrement, je savais qu’il fallait faire quelque chose ».

Mais petit à petit, les élus pallient l’investissement des habitants, jusqu’à prendre en charge la coordination. Ceci est d’autant plus efficace qu’il est naturellement plus facile de coordonner quand on est élu : on n’hésite pas à aller en mairie, à solliciter les services de l’agglomération …

 Il faudrait créer des trinômes : un élu, un habitant motivé et une personne ressource, sans oublier bien sûr toutes les mains qui souhaitent être mobilisées sur la partie opérationnelle.

Jean-Luc Chevalier

Liens utiles

Flora Nativel accompagne entre autres les municipalités vers des pratiques démocratiques exemplaires, les approches participatives.

Contact

mairie@ploubezre.fr

Rédigé en août 2022

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !