Plouer-sur-Rance, un écoquartier tout près du centre bourg

Plan AVP de l'éco quartierPlan AVP de l'éco quartier

Infos pratiques

Adhérent depuis 2008
Maire : Yann Godet
Adresse : Le Bourg, 22490 Plouër-sur-Rance, France
Téléphone : 02 96 89 10 00
Nbre d’habitants : 3455
Superficie : 20 km²
Intercommunalité : Dinan Agglomération
www.plouer-sur-rance.fr
Contact BRUDED : Camille Ménec

Autres expériences de Plouër-sur-Rance

Ce projet ambitieux verra bientôt le jour sur une parcelle de 2,4 ha enclavée entre le centre bourg accessible à pied par des venelles, un quartier de logements sociaux bien intégré dans l’existant, le terrain de football et l’EHPAD. Il proposera des lots de 180 à 430 m²,  30 % de logements sociaux , 700 m² de jardins potagers sur l’espace public, des serres mutualisées et des locaux de rangement des outils de jardinage, un espace commun avec un gite communal à l’étage, un local partagé pour accueillir une buanderie et un dépôt de pain.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Yann Godet devant devant des logements sociaux  bien intégrés dans le bâti ancien du cœur de  bourg.

Le cœur du quartier sera inaccessible aux voitures et réservé aux modes de déplacements doux.

Des petits logements sociaux pour personnes âgées souhaitant vivre dans le bourg seront construits à proximité de l’EHPAD afin qu’elles puissent bénéficier du service de restauration et des animations. Cinq  autres seront destinés à des jeunes  qui démarrent dans la vie active.

La programmation prévoit des logements plus petits que d’habitude, l’objectif du gîte est de permettre aux habitants d’accueillir leurs familles

Yann Godet, maire

Les lots libres seront vendus  80 €/m² (au lieu de 150 €/m² du marché) pour favoriser l’accession sociale à la propriété (conditions de ressources, clauses anti-spéculatives). L’objectif est d’attirer des jeunes ménages pour conforter l’activité du centre bourg et les effectifs des écoles. La commune proposera aux futurs habitants d’être accompagnés dans leur projet de construction par la SCIC ECLIS, qui est spécialisée dans les écomatériaux.

L’avant-projet a été validé mais le projet a pris du retard  car la négociation avec le propriétaire bute sur le prix d’achat du terrain.  Pour accélérer la procédure, la commune a déposé une DUP (Déclaration d’Utilité Publique) qui devrait avoir rapidement un avis favorable et permettre de poursuivre le projet.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

riec-sur-belon_visite-2020-07
le-juch_2019-03-25-3

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !