Rosnoën (29) fait découvrir sa cantine “bio”

Association BRUDEDAssociation BRUDED
rosnoen cantine biorosnoen cantine bio

Trois élu·e·s de la commune de Landeda se sont rendu·e·s à Rosnoën le 28 novembre pour découvrir la nouvelle cantione “bio-local” fonctionnant en régie depuis la rentrée.

Les élu·e·s accompagné·e·s des membres du comité de suivi du projet “cantine bio” de la commune ont accueilli les élu·e·s de Landeda pour expliquer la démarche qu’ils ont mis en oeuvre en 6 mois de temps pour passer d’une cantine en sous-traitance à une cuisine en régie avec un maximum de produits locaux et/ou bio, avec succès !

 

La démarche a été simple et efficace :

  • hiver/printemps : la commune décide de repasser en régie ; elle va à la rencnotre de communes ayant fait des démarches similaires, grâce notamment au réseau BRUDED : Langouët, Muël, Roscoff…
  • printemps : investissement dans le matériel de cuisine nécessaire (plaques, sauteuse, frigo, ustensiles : 30 K€) (entreprise Thirodes)
  • printemps/été : recherche des producteurs locaux et bio (la commune a de la chance : il y en a beaucoup dans un rayon très proche du bourg) pour être opérationnel à la rentrée
  • printemps : un petit jardin des écoliers (herbes arômatiques, fraises…)  est réalisé avec les enfants devant la bâtiment de la cantine
  • été : définition du profil de poste du/de la cuisinier·e qui sera embauchée fin aôut : la fiche de poste précise la volonté de travailler avec des produits, frais, de saison, locaux et bio
  • fin août : la commune inaugure la nouvelle cantine !
  • été/automne : la commune, grâce à une chargée de communiaction qui a intégré l’équipe municipale cette année, met en place de nombreux outils pour communiquer sur la cantine, les menus… habitants et enfants sont bien informés !

 

Quelques écueils émaillent un peu ce début de saison pourtant très bien parti… La cuisinière doit s’arrêter de travailler au bout de quelques semaines ; elle est remplacée par un premier cuisinier, très – trop – jeune, manquant d’expériences qui ne respecte pas la volonté de la commune ; un second cuisinier est alors embauché avec un encadrement plus strict des élu·e·s qui sont déstabilisé·e·s par ce “mauvais départ”.

Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre avec un cuisinier sérieux, respectueux des consignes… Il prépare d’ailleurs une repas pour les convives assistant à la visite… un vrai délice.

 

Les consignes pour le cuisinier

  • ne pas dépasser 1,60 €/jour/repas pour les aliments
  • consommer bio, local, ciruits courts
  • n’acheter aucun produit “prêt” à l’emploi (telles les suaces ou les fonds…)

d’ici la fin de l’année, la commune fera un bilan : qualitatif et quantitaif…

 

Et la suite…

  •  la création d’un verger conservatoire plantés de 25 plants de hautes tiges (décembre) avec l’association Arborepomme
  • un projet de sortie scolaire avec les enfants pour visiter les fermes alimentant la cantine
  • des menus à thèmes une fois par mois

Rédigé en décembre 2017
Thématique : Agriculture et restauration collective, Cantines en bio et local

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !