Sainte-Hélène (56) : des aménagements et une charte de la rue pour une circulation apaisée

Sainte-Hélène_ logo charte de la rue

 

La municipalité de Sainte-Hélène a initié en 2015 une réflexion sur le partage de la voirie.  Un groupe de travail composé d’élus et de citoyens a été accompagné par des organismes extérieurs qui ont apporté leur expérience et leurs connaissances, comme le CCP 56 (Collectif Cyclisme et Prévention du Morbihan), le CEREMA (Centre d’Études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) et l’association Vélo’Orient.

Chaucidous et zones de rencontres, priorité à droite partout !

Face au constat du manque de réserve foncière permettant l’aménagement de circuits dédiés par type d’usager, il est apparu que la meilleure solution pour aller vers une circulation apaisée était le partage de l’espace existant entre tous les usagers de la voie publique. Les aménagements nécessaires ont été inscrits dans un plan global qui a été soumis aux habitants lors d’une réunion publique avant d’être approuvé par le conseil municipal en avril 2018.

Son adoption acte la mise en place de Chaussées à Voie Centrale Banalisée (CVCB) – également appelés chaucidous – sur les voies principales et de zones de rencontre dans le bourg et les traversées de village. Les “STOP” et “Cédez-le-passage” sont supprimés, la règle de la prio­rité à droite devenant obligatoire sur l’ensemble des voies communales, au fur et à mesure des aménagements et de la pose des signalisations réglementaires.

Une charte de la rue à vocation pédagogique

Pour faciliter l’appropriation par les citoyens de ces nouvelles règles de circulation le groupe de travail a élaboré une charte de la rue. Le préambule précise l’esprit et les objectifs de la démarche. On y trouve ensuite les explications sur le fonctionnement des chaucidous et des zones de rencontres, les bons réflexes pour chaque type d’usagers et les différentes réglementations.

C’est un véritable livret de bonne conduite individuelle qui rappelle que la courtoisie et le respect mutuel entre usagers sont des valeurs essentielles pour une circulation apaisée et la sécurisation des plus fragiles .

Pierric Le Fur, maire

Rédigé en janvier 2020
Thématique : Mobilités

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !