Compte-rendu Rencontre : “Éco-lotissement et construction écologiques des logements”

Expérience > Compte-rendu Rencontre : “Éco-lotissement et construction écologiques des logements”

L’atelier du 28 juin 2016 a réuni une quarantaine de participants. Construit sous une forme participative, il s’est avéré très riche du fait de la variété des personnes présentes : élus, techniciens, architectes, bureaux d’études, artisans, particuliers…. Après avoir exposé les enjeux (Bruded) et les objectifs de la commune (élus de Nouvoitou), l’ensemble des participants a été invité à s’exprimer. Des relances ont permis de creuser certaines idées qui ont été évoquées.

Le contexte

La Mairie de Nouvoitou, accompagnée par le réseau BRUDED, porte un projet de lotissement en régie sur un terrain d’1,3 ha sur lequel devrait venir une trentaine de constructions de maisons individuelles. Elle souhaite mener un projet écologique innovant. 
Au-delà de la traduction de ces enjeux dans la conception de l’aménagement (taille des parcelles, orientation, paysage, biodiversité, gestion de l’eau, déplacements-voirie…), la municipalité s’interroge sur la manière de traduire cette ambition écologique auprès des particuliers acquéreurs. Comment impulser la construction de maisons écologiques ? Où placer le curseur de l’implication de la municipalité pour traduire cet objectif ?Pour alimenter la réflexion des élus  et des  services de Nouvoitou, BRUDED a organisé un atelier mixte professionnels de l’éco-construction/élus dans le cadre du Printemps de l’éco-construction le samedi 28 mai 2016 à Rennes.On été mises de côté dans la discussion, les questions :
–    de faire ou non un lotissement et de privilégier le renouvellement urbain : évidemment à privilégier
–    du plan d’aménagement et notamment de la place de la voiture : la maîtrise d’ouvrage a plus de main mise sur ce point pour peu qu’elle définisse clairement ces objectifs, recrute la bonne maîtrise d’œuvre de conception et sache “vendre” ces orientations lors de la commercialisation des lots

Inciter ou obliger ?

L’intégralité de l’Atelier s’est centrée sur la question « Comment une municipalité peut-elle impulser la construction de maisons écologiques dans un lotissement communal ? ».  Faut-il obliger les particuliers à construire en matériaux bio-sourcés : avec le risque que cela génère une sélection des particuliers susceptibles de s’installer (moyens financiers, connaissances en éco-construction, réseau…) ? Faut-il inciter à construire en matériaux bio-sourcés : avec le risque que cela ne suffise pas pour aboutir à la finalité souhaitée ?

Plelan le GrandPlelan le Grand
  Recevez nos Brèves mensuelles !