Rencontre : Maintien du commerce en centre bourg, une gageure pour les élus à Daoulas (29) en 2015

Expérience > Rencontre : Maintien du commerce en centre bourg, une gageure pour les élus à Daoulas (29) en 2015

Le 10 novembre 2015 se réunissaient 60 élus venus de 30 communes finistériennes pour échanger sur la problématique du maintien du commerce en centre bourg. S’appuyant sur le témoignage de trois communes avec des approches bien différentes, les débats étaient riches.

BRUDED et le Parc naturel régional d’Armorique ont organisé conjointement une rencontre à l’attention des élus de collectivités finistériennes pour les inviter à échanger sur leurs expériences en matière de maintien du commerce en centre bourg, gageure s’il en est une pour des petites communes rurales et rurbaines accrochées à la volonté d’être vivantes et dynamiques.

Le maintien des commerces au cœur des bourgs est aujourd’hui devenu une réelle difficulté pour les élus face au développement des zones commerciales, du transport individuel qui écartent nos concitoyens des centres bourgs, voire de la baisse de leur pouvoir d’achat. Il nous a semblé intéressant de nous interroger sur les moyens mis à disposition des élus pour mieux anticiper cette évolution et relever les défis auxquels ils sont quotidiennement confrontés. Chacun reconnaît que le maintien d’une activité commerciale dans nos villages contribue fortement à favoriser les échanges, rompre la solitude de nos aînés et offrir un service de proximité apprécié. Pour autant, l’actualité nous démontre bien que cet objectif est difficile à atteindre ou préserver : de nombreuses petites communes ont vu récemment leur dernier commerce mettre la clef sous la porte, faute de repreneur ou de moyens suffisants pour en vivre.

57 élus de 30 communes finistériennes et 6 représentants de structures impliquées dans cette thématique (Conseil départemental, CAUE, Établissement public Foncier, CCI, Finistère Ingénierie Assistance) ont répondu à l’invitation de BRUDED et du PNRA et se sont réunis dans une salle prêtée par l’Abbaye de Daoulas pour l’occasion.

Après les mots d’accueil de Marianne Dilasser, directrice de l’Abbaye, suivie de Monique Herrou, vice-présidente Finistère de BRUDED et Françoise Péron, présidente du Parc d’Armorique, les trois communes ont pris le temps d’exposer leurs expériences respectives : l’état des lieux de leur commune et de la problématique spécifique qui les anime. Les questions et discussions qui ont suivi étaient riches d’enseignements.

Place église à LangouëtPlace église à Langouët
Argol_couv étude revitalisationArgol_couv étude revitalisation
  Recevez nos Brèves mensuelles !