Manifeste 1000 fois non !

Expérience > Manifeste 1000 fois non !

Plusieurs cafés associatifs membres du Forum des cafés collectifs de Bretagne ((Un café des possibles de Guipel (35), Le Guibra de Saint-Sulpice-la-Forêt (35) et l’équipe du Champ Commun de Angan (56)) ont rédigé un manifeste pour exprimer leur inquiétude et leur désaccord avec la démarche du groupe SOS « qui vient vider de leur substance des initiatives reposant sur une mobilisation citoyenne et locale ». Le manifeste critique notamment la structure pyramidale du groupe, le désinvestissement des citoyens que cela provoque au local, mais aussi l’absence de contre-pouvoir dans la structure et la démarche gestionnaire et entrepreneuriale du groupe, qu’ils jugent éloignée des valeurs de l’économie sociale et solidaire. Dans son manifeste, le groupe de cafés associatifs met également en avant la nécessité de voir naître ces projets par un portage de la communauté qui l’accueille, et non pas par une structure descendante « venue de loin ». Ils affirment que « Le groupe SOS incarne une vision qui va à l’encontre des fondamentaux de l’ESS et cherche à l’amener sur le terrain du seul « entrepreneuriat social ». Le groupe exprime également des inquiétudes sur le type de gouvernance et le modèle économique du groupe SOS : « Nous craignons également la logique de centralisation et la dérive managériale qui y est associée, au regard des dynamiques promues par ce groupe ».

Champ de colza en fleurs dans la rŽgion de Pontivy (56).
  Recevez nos Brèves mensuelles !