L’éclairage public et la pollution lumineuse à Plouaret (22)

Expérience > L’éclairage public et la pollution lumineuse à Plouaret (22)

C’était le thème de la 3ème des 4 rencontres co-organisées par l’IRPA et BRUDED sur la réduction de l’éclairage public. Une soirée qui a notamment permis d’approfondir les questions de la pollution lumineuse.

Répondre aux enjeux du Pacte électrique breton

Michel PEDRON, de l’ADEME Bretagne, a présenté le pacte électrique Breton qui a 3 objectifs majeurs : “maîtriser la demande d’électricité, déployer les énergies renouvelables et sécuriser l’approvisionnement“. Il a précisé les secteurs où les marges de manœuvre sont les plus importantes : “les industries agro-alimentaires, le logement privé et le logement social“. Pour lui « l’éclairage public a déjà fait l’essentiel de sa transition par la quasi généralisation de l’extinction nocturne et le développement de matériels moins énergivores ». Pour autant même s’il ne représente que “1 % des consommations”, Michel Pédron estime qu’ il est important de le réduire “car ce sont des économies non négligeables pour les communes, « visibles » par les habitants et donc pédagogiques“. -> Télécharger la présentation de l’Ademe Bretagne  

Pas d’obligation d’éclairer

Jacques Le Gall, Directeur adjoint du Syndicat d’Energie des Côtes d’Armor a commencé par rappeler ce qui les différencie de leurs collègues bretons : la quasi-totalité des communes leur a transféré les compétences de maîtrise d’ouvrage et d’entretien des équipements d’éclairage public. Le SDE 22 mène une politique active d’économies en agissant sur les puissances, les durées d’éclairage et la rénovation des installations. Pour autant, la consommation totale ne cesse d’augmenter du fait de l’agrandissement continu du parc installé. Pour le SDE 22, c’est bien le maire qui est décideur pour l’éclairage sur sa commune et qui en assume la responsabilité. Selon, Jacques Le Gall, il n’y a pas d’obligation légale d’éclairer si cela ne remet pas en cause la sécurité des habitants. Mais, prévient-il, toute modification des règles doit être justifiable, notifiée par arrêté municipal et bénéficier d’une large communication. -> Télécharger la présentation du SDE22  

Le plaisir d’observer les étoiles

David Herman, conférencier au planétarium de Pleumeur Bodou, a montré en s’appuyant sur photos satellites, le développement considérable du halo lumineux qui enveloppe les zones urbanisées ces dernières années. Ces pollutions lumineuses empêchent le noir du ciel à plusieurs dizaines de kilomètres et ont des conséquences néfastes sur le comportement des animaux nocturnes et sur la santé des habitants des centres ville. En effet, un éclairage continu nuit au sommeil. En déambulant, dans les rues de Plouaret, guidé par Christian le Fustec, maire, on a pu constater toute l’importance de l’emplacement du foyer lumineux sur son efficacité et son impact  sur l’environnement immédiat. C’est bien le sol qu’il faut éclairer et non le ciel étoilé !  

Un document synthétisant les enjeux

Pour aider les communes à réduire l’éclairage public, l’IRPA, l’ATTF et Bruded, ont, dans le cadre du réseau rural breton, compilé dans ce recueil les points essentiels à intégrer dans un projet de réduction de l’éclairage public illustrés de témoignages d’élus bretons et d’experts.

Logo PlérinLogo Plérin
Chantiers participatifs dans la construction ou l'aménagementChantiers participatifs dans la construction ou l'aménagement
  Recevez nos Brèves mensuelles !