La conception de la future école de Mouais (44) en bois, paille et terre avance à bon train !

MouaisMouais
Mouais - salle multifonction
La future école de MouaisLa future école de Mouais
Visite du pôle enfance de BouvronVisite du pôle enfance de Bouvron

« Nous souhaitons proposer un bâtiment confortable et pratique pour les enfants et l’équipe pédagogique, le tout avec un budget contraint », témoigne le maire Yvan Ménager à propos de la rénovation-extension de l’école de cette petite commune, qui compte aujourd’hui 31 élèves soit une classe de maternelle et une classe de primaire. « Nous sommes une petite commune et avons peu de moyens ; cela nous pousse à nous interroger et à rechercher des solutions innovantes, à faire nous mêmes et à sortir des projets standardisés. D’une certaine manière, notre manque de moyens est aussi une ressource ! », ajoute le conseiller municipal et député Yves Daniel. C’est ainsi que les élus souhaitent s’appuyer sur les hommes et les matériaux du territoire pour concevoir et construire ce projet.

Cloisons en terre crue, isolation paille, bardage bois… l’éco-construction n’est pas nouvelle pour cette petite commune, qui a construit en 2012 une salle multifonction en bois, terre et paille, avant la sortie des règles professionnelles de la construction paille, avec l’appui de BRUDED !

Aujourd’hui pour le projet d’école, les élus souhaitent aller plus loin et recourir à du bois local pour la construction : ainsi le bardage extérieur sera réalisé à partir de hêtres et de chênes provenant d’une parcelle communale. “Nous voulons utiliser ce bois également pour certains poteaux porteurs de l’ossature ; cela a supposé d’estimer les volumes nécessaires et d’évaluer la ressource disponible sur la parcelle”, indique Yvan Ménager. Pour évaluer la ressource disponible, BRUDED a orienté la commune vers l’association Des Hommes et des Arbres, en lien avec l’architecte du projet (Nathalie Debray, Agence Loom, Nantes).  Le bois va être coupé dans les prochaines semaines, et le chantier débutera en octobre. En parallèle, la municipalité aidée de son architecte et de BRUDED, a pris contact avec des entreprises pour anticiper la mise en oeuvre de ces matériaux non industrialisés : “Nous prévoyons de recourir à des chantiers d’insertion et des chantiers participatifs, cela se prépare!”, témoigne le maire. Une préparation désormais facilité par la possibilité d’identifier et de contacter les entreprises du territoire avant le lancement du marché public, le ‘sourcing’ rendu possible par la réforme des marchés publics.

Côté administratif, la commune a choisi son bureau de contrôle via un contrat qui prévoit que le projet soit visé en phase APD, PRO et PC ; le dossier de permis de construire sera déposé courant juillet.

Pour découvrir ce projet de A à Z, veuillez consulter cette page qui lui est dédiée.

Rédigé en avril 2018
Thématique : Chantiers participatifs, Matériaux écologiques et locaux, Écoles et périscolaire, Équipements publics

 

Vous souhaitez valoriser l’une de vos initiatives dans nos prochaines Brèves ?

Votre collectivité
n’est pas encore adhérente ?
Rejoignez-nous !

Suivez nous aussi sur :

  Recevez nos Brèves mensuelles !