Accueil de migrants à La Chapelle-Thouarault (35)

La Chapelle ThouraultLa Chapelle Thourault

Infos pratiques

Adhérent depuis 2007
Maire : Jean-François Bohuon
Adresse : Place Georges Padcett, 35590 La Chapelle-Thouarault
Téléphone : 02 99 07 61 41
Nbre d’habitants : 1935
Superficie : 8 km²
Intercommunalité : Rennes Métropole
www.lachapellethouarault.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de La Chapelle-Thouarault

Courant décembre 2016, la municipalité a acquis, via le portage foncier de Rennes Métropole, une maison face à l’église, pour un montant de 145 000 €. En attendant d’avancer dans son projet de renouvellement urbain, les élus ont décidé à l’unanimité d’y héberger des migrants.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Une maison disponible dans le cadre du projet de renouvellement urbain

« Cet achat s’inscrit dans la politique de renouvellement urbain de la commune » explique Jean-François Bohuon, maire, qui prône « l’arrêt de l’urbanisation sur les terres agricoles ». La municipalité déploie à ce titre un ambitieux  projet de renouvellement urbain en cœur de bourg. Un projet qui nécessite d’acquérir du foncier au fur et à mesure pour un objectif dans la durée. « En attendant, nous avions donc en gestion cette maison, face à l’église, qui reste propre et habitable » complète le maire.

Une unanimité des élus

« La Préfecture nous avait sollicités, comme toutes les communes, pour envisager des solutions pour accueillir les migrants » indique le maire. En septembre 2015, le conseil municipal avait déjà délibéré et acté que la commune pouvait « participer financièrement, à l’accueil de réfugiés et coordonner les initiatives locales (privées et publiques) et institutionnelles pour que l’accompagnement des réfugiés s’effectue au mieux ».  « De mon côté, j’avais en mémoire le témoignage d’un élu de Landivy en Mayenne où l’accueil de migrants s’était très bien passé, avec une réelle solidarité des habitants de la commune » précise Jean-François Bohuon. La municipalité  fait alors appel à l’association locale, Tabitha solidarité, regroupant des chrétiens de paroisses locales et dont l’objectif est l’accueil des personnes isolées, réfugiées ou exclues.

Un loyer modique

L’idée de louer la maison l’association Tabitha Solidarité pour en faire profiter des migrants est votée en conseil municipal de décembre 2016, à l’unanimité.  « Nous ne souhaitions pas que ce soit les élus qui portent cela » explique le maire. Un contrat de location est convenu avec l’association. Le loyer est modique : 150 euros par mois, « correspondant au coût du portage foncier et des intérêts d’emprunt ». Aujourd’hui, la maison héberge 1 couple et 4 femmes.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

BonnoeuvreBonnoeuvre
BonnoeuvreBonnoeuvre
BonnoeuvreBonnoeuvre
Ecole de TreffieuxEcole de Treffieux
  Recevez nos Brèves mensuelles !