Aménagement du bourg à Vignoc (35)

VignocVignoc
VignocNouvel aménagement en bois local à Vignoc
VignocVignoc

Infos pratiques

Adhérent de 2009 à 2015
Maire : Jean Le Gall
Adresse : 14 Rue des Écoles, 35630 Vignoc, France
Téléphone : 02 99 69 82 46
Nbre d’habitants : 1840
Superficie : 14 km²

www.vignoc.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de Vignoc

Commune de 1800 habitants, Vignoc a la particularité d’avoir deux pôles d’urbanisation, le bourg et «le Tertre», séparés par une ancienne route nationale au lieu dit «Le Pont». Afin de relier plus facilement ces deux pôles, de favoriser les déplacements doux et de dynamiser le cœur de bourg, la municipalité a revu l’aménagement de la place de l’église, de la rue principale et du carrefour du Pont, avec création d’un pole multimodal.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Un plan de déplacement

Pour alimenter sa réflexion, la municipalité décide de réaliser une étude pré-opérationnelle «d’optimisation des déplacements et d’aménagement du bourg» : «Chaque discussion sur l’un des enjeux de notre commune (ZAC, dynamique du bourg…), nous renvoyait à une problématique de déplacement» explique Philippe Chevrel (maire 2008-2014). Le Bureau d’étude Forma6 (Nantes) est retenu à cette fin, sur la base d’un cahier des charges travaillé parallèlement par les élus, un comité consultatif composé d’habitants et de commerçants et un groupe d’experts (Ademe, CG35, Rayons d’action, Espace piétons, Bruded et élus de communes adhérentes..). L’étude, lancée fin 2008, comporte 5 phases : un diagnostic de l’existant, l’élaboration de scenarii puis le choix d’un schéma de déplacements, l’élaboration de scenarii puis le choix d’un scénario d’aménagement du bourg, et enfin un avant-projet sommaire (APS) esquissant le projet. Les différents scenarii sont systématiquement discutés avec le comité consultatif. Fin 2010, un APS est arrêté.

Une réorientation de la ZAC

Dans le même temps, la municipalité décide de réorienter la ZAC prévu en deux tranches, et de démarrer par la tranche la plus proche du bourg et non par celle située sur Le Tertre, proche de la 4 voies Rennes-St Malo. «Nous craignions que démarrer l’urbanisation par le Tertre conforte l’usage de la voiture et favorise les grandes surfaces plutôt que les commerces du bourg» indique Philippe Chevrel.

L’étude opérationnelle

Plutôt que de continuer avec Forma6, la municipalité décide de lancer un nouvel appel d’offre pour la réalisation de l’aménagement, de l’APS jusqu’aux travaux. «Nous souhaitions prendre du recul, prendre le temps de travailler un nouvel APS avec une nouvelle équipe, avant de se lancer dans les travaux». L’équipe Atelier du Canal-Cabinet Bougois (Rennes) est retenue en juillet 2011. Les travaux démarrent en novembre 2012.

La traduction concrète des enjeux

– Centralité et dynamique des commerces : 1ère tranche de la ZAC orientée vers le bourg, renforcement de la liaison Le Tertre-Le Bourg en inversant le stop sur la RN, terrasses élargies pour les commerçants, «arrêt minute», voirie restreinte, escaliers-gradins de l’église pouvant servir lors d’animation ou de zone de repos-lecture, boîte aux lettres de La Poste…

– Déplacements doux / sécurité : création d’un pole multimodal (co-voiturage-vélos-cars) au Pont, large passerelle pour rejoindre le Pont du bourg à pied ou à vélo, report des places de parking endehors de la place de l’église, rétrécissement de la voirie, zone 30 rue des écoles, jeu de revêtements différenciés…

– Biodiversité / paysage : plantation le long des bords de murs et des maisons, renforcement du corridor écologique entre le Pont et le bourg (classé Milieu naturel d’intérêt écologique au SCOT), fauche tardive de cet espace…

– Eau : limitation de l’imperméabilisation (parkings alvéolés, voiries réduites…), renvoi des eaux pluviales vers la zone humide….

– Patrimoine : réalisation de l’abri de car conformément aux plans de l’ancienne arrêt de tramway, restauration du four à pain derrière la mairie, utilisation de pierres locales …

– Energie grise / matériaux locaux : utilisation de granulats de la carrière locale pour les revêtements, bois local pour la passerelle et même communal pour l’abribus, granit breton….

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

PlérinPlérin
PlérinPlérin
VignocVignoc
VignocNouvel aménagement en bois local à Vignoc
  Recevez nos Brèves mensuelles !