Arzano (29) : Une chaufferie bois plaquette et un réseau de chaleur dans le centre bourg

arzano_2017_mairie rénovéearzano_2017_mairie rénovée

Infos pratiques

Adhérent depuis 2006
Maire : Anne Borry
Adresse : 1 Place de la Mairie, 29300 Arzano, France
Téléphone : 02 98 71 74 67
Nbre d’habitants : 2164
Superficie : 9 km²
Intercommunalité : Quimperlé communauté
www.arzano.fr/
Contact BRUDED : Guillaume Josselin

Autres expériences de Arzano

Arzano développe un projet de chaufferie bois plaquette et réseau de chaleur qui desservira l’école, l’EHPAD, le centre Alzheimer, ainsi que les projets en cours de nouvelle cantine et du futur bâtiment au cœur de l’opération de centre bourg, accueillant la maison médicale et onze logements sociaux.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Arzano, commune de 1 400 habitants à l’est de Quimperlé, est en phase opérationnelle de son projet de revitalisation de centre bourg : démolition d’un ancien garage et d’un bâtiment inutilisé et vétuste, construction de logements et d’une maison médicale, rénovation d’un bâtiment pour y installer un dojo, transformation de l’ancienne poste en petite halle, aménagement de l’espace public …

En parallèle, la commune mène un projet de chaufferie bois plaquette et réseau de chaleur pour raccorder l’école, l’EHPAD, le centre Alzheimer, ainsi que les projets en cours de nouvelle cantine et du futur bâtiment au cœur de l’opération de centre bourg, accueillant la maison médicale et onze logements sociaux.

Genèse du projet

Le questionnement sur l’utilisation des énergies fossiles, ainsi que la hausse du coût de l’énergie, sont à l’origine de la réflexion de la commune. Une première étude d’opportunité réalisée par la SCIC Énergies Bois Sud Cornouaille en 2017, confirmée par l’étude de faisabilité réalisée par le Bureau Indiggo en 2019, ont conduit la commune à s’orienter vers un réseau de chaleur bois plaquettes, répondant à la volonté de la commune de réduire l’impact environnemental des projets et contribuer au développement de l’économie locale.

Les études de raccordement ont intégré l’EHPAD et le centre Alzheimer qui n’avaient pas de besoin immédiat sur le chauffage mais qui sont des bâtiments énergivores. La chaudière de l’EHPAD, fonctionnelle mais ancienne, aurait été changée dans les années à venir. Le centre Alzheimer plus récent est chauffé par des pompes à chaleur air/eau qui ne donnent pas entière satisfaction.

Le peu de travaux nécessaire à leurs raccordements et les économies importantes prévues sur le fonctionnement conduisent à un temps de retour sur investissement de 6 à 7 ans ; Suffisant pour convaincre les gestionnaires de ces établissements. Par ailleurs, la facture énergétique des logements sociaux et de la maison médicale seront très faibles, ce qui est particulièrement intéressant à moyen et long terme. Anne Borry, maire d’Arzano précise :

L’augmentation du coût des énergies fossiles viabilise économiquement notre choix du bois énergie qui a des retombés positives sur le territoire par la valorisation d’une ressource et des compétences locales, et la création d’emplois locaux

Le portage de l’opération

Le territoire de Lorient agglomération et Quimperlé communauté est doté d’une société publique locale (SPL) « Bois énergie Renouvelable » dont l’objet est de développer localement la filière bois et la transition énergétique. La société a les compétences pour mener les études, la construction et la gestion de chaudière bois énergie et de réseau de chaleur.

Une SPL est une société privée, détenue à 100% par des collectivités locales. Seules les collectivités actionnaires peuvent contractualiser avec cette société, sans mise en concurrence, comme si la société était incluse dans les services des actionnaires.

Arzano est donc devenue actionnaire de la SPL, puis a acté une délégation de Service Public pour l’ensemble de l’opération. Elle peut ainsi s’appuyer sur une ingénierie territoriale. Pour Anne Borry, maire « C’est une vraie chance d’avoir la SPL sur notre territoire. Le sujet est très technique, il est nécessaire pour les petites communes de pouvoir s’appuyer sur des compétences en ingénierie et une solidité financière telle que la SPL, tant pour les études que la construction et l’exploitation des équipements

La commune a indiqué dans le cahier des charges encadrant la gestion de la chaudière sa volonté d’utiliser du bois local. Le territoire est aussi doté d’une SCIC Energie Bois Sud Cornouaille de production locale de plaquette d’origine bocagère ou forestière gérée durablement.

Sans l’assurance d’un approvisionnement local du bois nous n’y serions pas allés

Coûts

Le coût de l’opération s’élève à 765 000 € investi par la SPL qui se rémunère sur la chaleur vendue aux utilisateurs.

Contact

Anne Borry, maire -mairie@arzano.fr – 02 98 71 74 67

 

 

 

article rédigé en juin 2021

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Tréflévenez_réno maison_2021

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !