Bains sur Oust (35) : démarche partagée avec les professionnels pour le projet de maison de santé

bains-sur-oustbains-sur-oust

Infos pratiques

Adhérent 2018
Maire : Daniel Barré
Adresse : Place de la Mairie, Bains-sur-Oust, France
Téléphone : 02 99 91 70 87
Nbre d’habitants : 3524
Superficie : 44.63 km²
Intercommunalité : Redon Agglomération
http://www.bainssuroust.fr/
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de Bains-sur-Oust

A l’image de nombreux territoires ruraux, la commune de Bains-sur-Oust est marquée par une fragilité de son offre de santé, liée à des difficultés à faire venir les professionnels médicaux sur son territoire.

Nous avons 3 médecins sur la commune dont 2 à temps-partiel. L’un d’entre eux va bientôt partir à la retraite, nous avons voulu anticiper la suite pour ne pas se retrouver dans une situation très délicate », indique Marc Derval, maire. « Nous souhaitons également renforcer la cohésion entre les professionnels, contribuer à créer du lien entre eux », précise-t-il.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

La commune de Bains-sur-Oust a donc lancé depuis plusieurs années une réflexion visant à se rendre attractive auprès des médecins et autres professionnels médicaux : infirmiers, dentistes, orthophonistes, etc.

Un travail collectif de la municipalité et des professionnels de santé

Définir un projet de santé

Les élus ont choisi de se faire accompagner dans leur démarche par le cabinet Praxidev (Nantes). Un travail a tout d’abord été mené avec les professionnels exerçant sur la commune, pour identifier les pistes de pérennisation de l’offre actuelle. Les professionnels se sont constitués en association afin de travailler sur un projet de santé cohérent et partagé.

Envisager des locaux adaptés et partagés

Parmi les constats émerge la problématique des locaux, puisque la maison médicale existante n’est pas accessible aux PMR et ne permet pas d’accueillir de nouveaux professionnels. Ces locaux appartenant à l’un des médecins qui va prochainement prendre sa retraite, la municipalité accompagnée de son bureau d’études, et les professionnels de santé envisagent de concert plusieurs pistes. Un consensus est rapidement trouvé autour de l’idée de changer de locaux mais il s’avère que les professionnels, suite à une mauvaise expérience, ne souhaitent pas investir dans de nouveaux locaux. L’option de la location de locaux portés par la commune est donc retenue. Ils accueilleraient trois médecins, un ostéopathe, un kinésithérapeute, un cabinet infirmier ainsi que l’ADMR. Les travaux s’orientent alors vers la construction d’une maison de santé : « elle nous permettra de mieux répondre aux besoins de notre population dans un contexte de hausse de notre démographie, et alors que notre bassin de vie manque de professionnels de santé », indique Marc Derval. Cette idée est bientôt confortée par la nouvelle carte des zonages de l’ARS qui détermine les niveaux d’aides à l’installation de médecins ; la commune de Bains-sur-Oust est désormais située en Zone d’Intervention Prioritaire (ZIP), tout comme la ville centre de Redon.

Choix du site : priorité à la centralité !

Les élus ont ensuite mené un travail d’identification des sites susceptibles d’accueillir le futur équipement. Quatre sites publics et un site privé ont été proposés aux professionnels, en privilégiant deux critères : localisation centrale et visibilité. C’est finalement le site le plus central, situé à côté de la médiathèque et de la boulangerie et dont la commune n’est pas propriétaire, qui a été retenu. « La proximité de la pharmacie a été un facteur décisif pour le choix du site, nous gageons qu’elle permettra développer sa rentabilité », indiquent les élus.

bains-sur-oust

Le site de la future maison de santé vu depuis la place Nominoë

bains-sur-oust

Vue sur la place Nominoë depuis la future maison de santé

 

 

 

 

 

 

 

La municipalité s’est donc rapprochée du propriétaire pour acquérir le terrain ainsi que d’autres parcelles permettant un accès au site par l’arrière, visant à aménager un espace de stationnement réservé aux professionnels.

Une esquisse architecturale pour déterminer l’enveloppe financière du projet

Dès cette phase de définition du projet, il était indispensable d’avoir une idée du budget du projet. Pour cela, la municipalité a sollicité un architecte afin de faire réaliser une esquisse du projet associée à un premier chiffrage.

Côté recettes, les élus ont échangé avec les professionnels de santé de la commune pour définir conjointement un niveau de loyer. Conclusion : le projet serait amorti sur 20 ans grâce aux loyers payés par les professionnels de santé auprès de la commune qui ne s’endetterait pas.

Anticiper l’évolution des besoins

C’est l’hypothèse d’une démolition qui a été retenue, avec une première phase de construction en 2019-2020. Les locaux ont été imaginés de façon à accueillir deux médecins et plusieurs professionnels paramédicaux. Une seconde phase de travaux pourra ensuite être mise en œuvre selon les besoins ; elle comprendrait un cabinet médical et un local de vacation supplémentaires.

Calendrier du projet

La consultation de maitrise d’œuvre a été lancée pendant l’été 2018 ; la conception du projet sera réalisée à l’automne 2018 et pendant l’hiver 2019, pour un lancement des travaux prévu au printemps 2019.

Reconversion de l’ancienne maison médicale : plusieurs pistes

 

La maison médicale actuelle

Le devenir de l’ancienne maison médicale, située en cœur de bourg à côté de la mairie, est également questionné : « il ne serait pas cohérent de réfléchir au projet de maison de santé sans réfléchir au devenir de l’actuelle maison médicale », insiste le maire.

Plusieurs pistes émergent : rachat des locaux par la mairie pour y créer du logement social, pour y accueillir des commerces et/ou des entreprises. Le cabinet Praxidev est également missionné pour accompagner la commune dans la recherche de nouveaux occupants en vue de la reconversion de ces locaux.

Une première estimation de travaux a été réalisée ; il s’élèveraient à 200 000€ pour permettre la mise aux normes des locaux (largeurs de portes, par exemple) et la transformation en logements.

 

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

PordicPordic
Languédias-Mairie
Languédias-Chemin des écoliers dans jardin intergénérationnel
Languédias-Serre pédagogique de l'école
Languédias-Jardin presbytère et logement communal
  Recevez nos Brèves mensuelles !