La redynamisation du centre bourg est lancée à Languédias (22)

Languédias-Mairie
Languédias-Chemin des écoliers dans jardin intergénérationnel
Languédias-Serre pédagogique de l'école
Languédias-Jardin presbytère et logement communal

Infos pratiques

Adhérent 2018
Maire : Jérémy Dauphin
Adresse : 5, rue de la Mairie 22 980 Languédias
Téléphone : 0296270277
Nbre d’habitants : 489
Superficie : 8,61 km²
Intercommunalité : Dinan Agglomération
languedias.fr
Contact BRUDED : Bruno Servel

Autres expériences de Languédias

Grâce aux financements obtenus dans la cadre de l’Appel à projets dynamisme des bourgs ruraux 2017, la commune va pouvoir lancer une série de projets et d’actions avec l’objectif de redynamiser le centre bourg dans une démarche sobre et participative.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Languédias est connue grâce à son granit “jaune”, unique. Plus de 800 salariés travaillaient sur la commune dans les années 60/70 et le bourg comptait 7 commerces… Actuellement, il reste 2 entreprises dans ce secteur sur la commune et un bar épicerie. Pourtant la commune ne manque pas d’atouts : bocage préservé, bâti en granite, anciennes carrières transformées en retenues d’eau remarquables ou en friches atypiques pour la faune sauvage et la biodiversité…

L’équipe municipale élue en 2014 hérite d’un fort endettement et d’un bourg qui selon le nouveau maire, Jérémy Dauphin, est « plutôt triste, minéral et dédié à la circulation. Peu attractif, pas adapté au PMR, on y passe toujours mais plus personne ne s’y arrête. » Il dispose néanmoins d’un potentiel intéressant grâce à la proximité des infrastructures existantes (mairie, salle des fêtes, foyer rural, école, commerces potentiels, bâtiments communaux, espace intergénérationnel, lotissements récents…) et la richesse du patrimoine bâti. C’est pourquoi les élus se lancent très tôt dans un projet global d’aménagement partagé et collectif qui privilégie le bien vivre-ensemble et l’articulation entre les différents espaces redus plus conviviaux.

Un jardin intergénérationnel pour lancer la dynamique

L’obligation d’assainir les finances a contraint la municipalité à faire le choix de « réalisations simples et économiques que nous pouvons réaliser en régie ou avec l’aide de volontaires (plantations notamment) ou d’une petite sous-traitance. La sobriété des choix nous laissant une facilité et une rapidité d’action en régie. » selon Jérémy Dauphin

C’est dans cet esprit que le terrain de football inutilisé depuis des années, en contrebas de l’école, a été transformé en espace de rencontres intergénérationnel et multi-usages : aire de jeux, jardin de détente, chemin d’accès à l’école, terrain de pétanque, serres pédagogiques pour les écoliers, fruitiers, ruches et prairie aux papillons, … pour recréer du lien entre les habitants et accueillir des animations tout au long de l’année … Cette première réalisation participative réussie et son appropriation par les habitants la municipalité incite la municipalité à se lancer, dans le même esprit, sur un projet global et innovant de revitalisation de l’ensemble du centre bourg : espaces publics, logements, commerces, patrimoine, … Cette approche transversale leur a permis d’être lauréat de l’Appel à Projet Régional pour le dynamisme des bourgs ruraux et de bénéficier d’aides financières conséquentes.

Un projet en trois phases

Actuellement, le centre “actif” du bourg est concentré uniquement sur la place de la mairie où se trouve le bar-épicerie.

« L’objectif est de rééquilibrer notre bourg en développant le secteur de la place de l’église séparé de celui la mairie par un carrefour qui sera sécurisé, afin de rendre plus harmonieux le fonctionnement du centre. Ainsi, il sera réalisé un lien réel entre la mairie, l’école, l’espace intergénérationnel et le commerce. Dans le grand bâtiment communal situé le long de cette voie il est prévu la création d’une boulangerie et la création de logements locatifs »

                                                                                                                    Jérémy Dauphin, maire

Le projet prévoit trois phases qui vont s’étaler sur 2-3 ans

  1. Aménagement de la place de l’église, rénovation d’un bâtiment communal en granit (accès PMR) et début d’un parcours de découverte du granit breton

« Nous souhaitons rendre la place de l’église aux habitants tout en la liant, par une liaison douce, à l’espace intergénérationnel et en la connectant, dans le respect de l’accessibilité aux PMR, avec la place de la mairie qui est déjà aménagée et où se trouve l’unique commerce de la commune (bar-épicerie). »

  1. Aménagement de voirie et du carrefour central du bourg, complément de l’aménagement de la place de l’église (projet granit)

« La modification du carrefour consiste à redessiner cette zone en créant des trottoirs plus larges accessibles au cheminement des personnes à mobilité réduite et de parterres fleuris organisant les déplacements et traversées de voie

  1. Aménagement de la zone du commerce, création d’un commerce de proximité (boulangerie) et rénovation/ acquisition d’habitations adjacentes (commerce, logement…)

La commune est propriétaire d’un beau bâtiment de granit faisant un angle au niveau du carrefour. Elle a pu acquérir le 1/3 qu’elle ne possédait pas grâce à l’appui de l’’Établissement Public Foncier.

Languédias-Bâtiment communal

« Pour la partie commerciale, nous souhaitons accueillir prochainement un commerce de proximité et d’intérêt général pour la commune de type boulangerie car nous avons un porteur de projet habitant la commune. Pour la location actuelle à l’étage, nous envisageons la rénovation de l’isolation thermique du bâtiment et pour la partie récemment acquise la création de logements supplémentaires »

La faisabilité de notre projet

La municipalité travaille en étroite collaboration avec l’ADAC (Agence départementale d’Appui aux collectivités)  qui fournit des conseils et réalise des études de faisabilité. Elle s’appuie également sur le CAUE, l’EPF, l’ATD (Agence technique départementale) de Dinan et un architecte local. « Il est aussi fait appel aux diverses compétences des élus et des habitants,  tant pour la conception des projets (nous réalisons certains de nos plans d’aménagement détaillés et à l’échelle, cf. annexe) que pour l’animation et la concertation de ces derniers dans une démarche de démocratie participative avec la population. »

Une volonté partagée de conduite de changement

La municipalité s’efforce d’impliquer la population dans les projets à travers des réunions de travaux spécifiques, des commissions thématiques ou des réunions publiques plus globales périodiques. « Les manifestations (festives, culturelles, militantes…) organisées tout au long de l’année où les habitants sont autant d’occasions de  discuter avec les habitants des projets ou des idées en cours… Grâce à cette méthodologie, nous espérons une appropriation la plus large possible de nos projets par la population et les usagers

Plan de financement prévisionnel global

Le fait d’être lauréat de l’appel à projet régional représente une véritable bouffée d’oxygène pour les finances communales et lui donne les moyens de mener à bien les projets inscrits dans le dossier. Ci-dessous, le plan de financement prévisionnel inscrit dans le dossier de candidature.

Les dépenses

  • Phase 1 178 904.78 €
  • Phase 2 90 000 €
  • Phase 3 95 000 €

         Total : 363 904.78 €

Les recettes

  • Autofinancement : 72 780.96 (20%)
  • Crédits Anciens combattants  : 1600 €
  • Région Bretagne Appel à candidatures  dynamisme des bourgs ruraux : 176 717.82 €
  • Crédits CD22 (Contrat de territoire) 72 806 €
  • Crédits Dinan agglomération 20 000 €
  • Crédits Etat (DETR) 20 000 €

      Total : 363 904.78 €

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

bains-sur-oustbains-sur-oust
Langoëlan : Yann Jondot devant logements communaux adaptés
  Recevez nos Brèves mensuelles !