Carantec (29) met en œuvre la rédaction d’une charte de l’arbre

Infos pratiques

Adhérent
Maire :
Adresse : 
Téléphone :
Nbre d’habitants :
Superficie : km²
Intercommunalité :

Contact BRUDED : 

Autres expériences de Carantec

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

 La mise en place de la charte de l’arbre est un des éléments d’une ambition générale de politique foncière volontariste pour la commune. Nous souhaitons le faire pour lutter contre la pression et la spéculation immobilière et foncière (division parcellaire), préserver le cadre de vie et conserver l’identité paysagère communale. C’est un nouvel outil pour freiner la folie immobilière du moment, garder l’identité de la commune voire la développer et la valoriser

Alban Leroux, adjoint à Carantec

La commune de Carantec compte 3 000 habitants l’hiver pour 10 000 l’été ; la pression immobilière est très forte et la tendance à dégager les vues sur mer porte un lourd impact sur les arbres en cœur de bourg.

Le CAUE du Finistère a établi un diagnostic préalable en identifiant les zones sensibles de la communes, les arbres parfois ‘remarquables’ et effectué quelques préconisations de gestion. Le travail avec les élus a même donné lieu à des travaux d’aménagement sur un espace de stationnement en bord mer où un arbre remarquable était mis en péril par le passage des voitures.

Il s’est agi de relever les enjeux liés à la place de l’arbre sur le cœur de bourg. On y trouve de nombreuses essences quasi méditerranéennes (chêne vert, arbousier…), des arbres de jardin et un peu de haie bocagère. La réglementation en place sur la commune ne permet pas de protéger les arbres sur le domaine privé où il est possible d’en abattre pour faire un parking privé ou ouvrir la vue vers la mer…

La gestion communale de l’arbre n’a pas toujours été satisfaisante mais elle s’améliore depuis quelques années. On rencontre des problématiques diverses : bâchage des espaces plantés, champignons sur les arbres, gestion inadaptée, manque de suivi, difficulté à répondre aux demandes/exigences des habitants (élagage, coupe, feuilles…), etc.

Dans les nouveaux aménagements, un soin particulier est donné pour préserver l’arbre et un travail en concertation avec les habitants améliore la compréhension du travail effectué.

Aussi, la commune a choisi de travailler à la rédaction d’une charte de l’arbre et du cadre végétal. Elle a lancé un appel à candidature fin 2021 pour engager un bureau d’études spécialisée qui aura pour mission de :

  • Réaliser un inventaire exhaustif, qualifié et géolocalisé
  • Proposer une traduction réglementaire (dans le PLU)
  • Renforcer le patrimoine végétal communal et privé avec des préconisations et des règles pour les nouvelles zones à urbaniser
  • Mener des actions de sensibilisation auprès de la population

Contacts

Gwenaelle Cosperec, responsable du service « jardins et espaces publics » à la commune de Carantec

Charles Viala, paysagiste au CAUE du Finistère

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !