Rénovation énergétique de l’école primaire à Collinée-Le Mené (22) :

Infos pratiques

Adhérent depuis 2016
Maire : Jacky Aignel
Adresse : La Croix Jeanne Even, 22330 Collinée
Téléphone : 02 96 31 47 17
Nbre d’habitants : 6450
Superficie : 163,23 km²
Intercommunalité : Loudéac Communauté − Bretagne Centre
www.ccmene.fr
Contact BRUDED : Bruno Servel

Autres expériences de Le Mené

L’école primaire de Collinée-Le Mené, construite il y a trente ans, avait été identifiée comme le bâtiment public le plus énergivore de la commune nouvelle du Mené (fusion de 7 communes en 2016). Les travaux de rénovation énergétique inaugurés le 17 novembre vont notamment permettre de réduire la facture énergétique par 3.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Avant les travaux, la partie école maternelle était chauffée au fioul avec un appoint électrique dans les bureaux et la partie école élémentaire était chauffée avec des vieux convecteurs électriques. La consommation de chauffage corrigée des DJU (c’est-à dire comparables d’un hiver à l’autre) des deux écoles était de 153 MWh.

Réduire les consommations énergétiques et améliorer le confort des usagers

Le programme des travaux avait trois objectifs principaux :

  • Réduire la facture de chauffage des deux bâtiments
  • Réduire l’impact environnemental du chauffage des deux bâtiments
  • Améliorer l’enveloppe thermique de l’école élémentaire

Puis des objectifs additionnels se sont greffés sur ce programme initial :

  • Rendre le bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Améliorer le confort des usagers dans le bâtiment, notamment en mettant en place une ventilation jusque-là inexistante, en améliorant l’équipement des sanitaires, et en équipant certaines classes exposées Sud de casquettes.
  • Rendre la toiture de l’école maternelle étanche à l’eau, ce qu’elle n’était pas depuis sa construction
  • Mettre le système électrique aux normes

 Les travaux réalisés

  • Isolation par l’extérieur,
  • Changement des menuiseries
  • Installation de radiateurs à eau.
  • La toiture de l’école maternelle rendue étanche à l’eau.
  • Installation de deux pompes à chaleur alimentés avec quatorze forages géothermiques,
  • Installation d’une VMC double-flux
  • Mise en place de casquettes solaires pour les classes
  • Mise aux normes du point de vue électrique et PMR.

Des économies conséquentes et du mieux pour le réchauffement climatique

Le tableau ci-dessous détaille les économies réalisées :

Bilan annuel Avant Après Réduction
Chauffage électrique 60 MWh 40 MWh 33,33 %
Chauffage au fioul 9 300 litres 0 100 %
Facture de chauffage 15 375 € 5 527 € 64 %
Émissions de CO2 93,66 T 7,11 T 92,41

Le choix de pompes à chaleur alimentées par 14 forages géothermiques a permis de diviser la facture de chauffage par 3.  A noter que ces économies ne feront que s’accentuer avec les années, du fait de l’augmentation de la taxe carbone et du coût de l’énergie de manière générale. L’économie de chauffage permise par ces travaux d’ici à 2030 est évaluée à 200 000 €.

Des investissements rentables en 10 ans

L’opération a eu un coût total de 753 916, 24€ HT, maîtrise d’œuvre comprise. Le tableau ci-dessous répartit les coûts des travaux selon l’objectif visé.

Postes Coût HT. .
Qualité de l’air et confort 199 041,89 €
Enveloppe Thermique 143 436,36 €
Mise aux normes électriques 123 303,24 €
Mise aux normes AdAP 48 561,54 €
Viabilité du bâtiment 31 038,60 €
Nécessaire aux autres rôles 42 350,20 €
Qualité de l’air et confort 166 184,41 €

Le coût d’investissement consacré à la rénovation thermique proprement dite était de 377 740€, soit 50% de l’enveloppe totale consacrée aux travaux. Ces travaux ont été subventionnés par le programme TEPCV pour l’amélioration thermique du bâtiment à hauteur de 240 000€. L’investissement pour la Commune des travaux de rénovation thermique a donc été réduit à 137 740€.

Les économies en dépenses permettraient un retour sur investissement de 10 ans.

Partenaires du projet Investissement

  • L’État via la convention TEPCV (Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte) à hauteur de 60% des dépenses éligibles, soit 240 000€.
  • Usagers : Enseignants, enfants et parents du groupe scolaire Pierre Gineste
  • Commune : Service éducation, service propreté et services techniques Entreprises:
  • Maîtrise d’œuvre : l’Atelier du Port (Eric Lemoine et Haude Lecointre) et EICE (Hervé Loarer)

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

logo saint-philbert-de-grand-lieu-2
Les aménagements extérieurs du Pôle communautaire illustrent la volonté de protéger la biodiversité.Les aménagements extérieurs du Pôle communautaire illustrent la volonté de protéger la biodiversité.
  Recevez nos Brèves mensuelles !