Construction de l’école : un projet mobilisateur à Saint-Ganton (35)

Saint GantonSaint Ganton
Saint GantonSaint Ganton école
Saint GantonPipriac/Saint-Ganton

Infos pratiques

Adhérent depuis 2011
Maire : Fabienne Cottais
Adresse : Le Bourg, 35550 Saint-Ganton, France
Téléphone : 02 99 08 78 69
Nbre d’habitants : 434
Superficie : 14 km²
Intercommunalité : pays de Redon

Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de Saint-Ganton

La dernière école, privée, avait fermée en 1979. Depuis, les élus de Saint Ganton n’ont eu de cesse de batailler pour conserver une vie dans le bourg. Après l’échec d’un regroupement scolaire avec la commune voisine, et fort de l’engagement de parents pour y inscrire leurs enfants, les élus ont sauté sur l’occasion offerte par l’accord de l’inspection académique de construire une école.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Depuis les années 90, les élus de Saint-Ganton ont cherché à redonner un centre à la commune qui très longtemps a vu ses équipements publics dispersés. Avec la création de commerces et l’implantation de la mairie dans un bâtiment rénové à proximité de l’église, il semblait logique de poursuivre cette démarche de recentrage des services et équipements. Dès 2005, le contrat d’objectif avait ciblé un secteur voisin de la mairie, voué à devenir un espace dédié à des équipements. Le PLU (approuvé en décembre 2009) a conforté ce choix en classant le secteur concerné en 1AU Ec. En négociation depuis longtemps avec le propriétaire le terrain a été acquis en juillet 2011. Côté politique foncière, 2 hectares ont récemment été acquis au nord du bourg pour réaliser un lotissement. Les extensions urbaines sont donc limitées à un développement maitrisé du bourg actuel en vue de protéger au maximum les terres agricoles.

L’école des citoyens

Dès l’acceptation de l’inspection académique, les élus se mettent en ordre de marche avec la détermination de mener un projet collectif et collaboratif : « Ce sera l’école des citoyens ! » cadre Bernard Gefflot, le maire. Au sein de l’association des parents d’élèves, quatre commissions sont créées, mélangeant élus, habitants et institutrices (en activité ou à la retraite). Un groupe « bâtiment » qui travaille sur l’aspect fonctionnel des locaux, un groupe « transport » qui réfléchit sur la question du ramassage scolaire, un groupe « cantine » qui se penche sur l’organisation des repas et un groupe « garderie ».

Des visites pour définir un cahier des charges

Afin de les aider à définir les objectifs de développement durable, la commission « bâtiment » sollicite Bruded. Elle visite notamment les écoles de Langouët dont les coûts ont été particulièrement maitrisés et celle de La Chevallerais où toutes les cloisons intérieures sont en brique de terre crue. Toutes deux sont chauffées par une chaudière bois, construites en matériaux écologiques, récupèrent l’eau de pluie, … Des solutions qui seront retenues dans leur projet. Le compte-rendu de la commission bâtiment devient le cahier des charges de la commune et BRUDED un soutien tout au long du projet. Þ Un timing très serré Dès lors, l’équipe municipale lance l’appel d’offre pour choisir l’architecte. Le choix est cornélien entre deux équipes aux profils très différents. Il se portera vers l’équipe de Louvel & associés, moins connaisseurs des modes constructifs « durables », mais bénéficiant d’une bonne expérience dans la construction d’écoles et apportant plus de garanties en terme de respect des coûts et de délais. Nous sommes en janvier 2011, l’école doit ouvrir en septembre 2012 !

Une maitrise du budget

Le coût du bâtiment s’élève à 1 019 000 €HT pour une SHON de 734m2 soit 1388 € HT/m2. Une maitrise du budget due à la compacité du bâtiment et à la mutualisation des espaces : hall et couloirs servent d’espaces de rencontres, de porte-manteaux et de zones d’accrochage des dessins, la salle de motricité sert de garderie, les WC donnent sur la cour de l’école, la cuisine a été limitée à une fonc tion de réchauffage, suite à l’accord trouvé avec le restaurant local pour réaliser les repas des enfants. Enfin, la réutilisation au plus près de la terre du terrassement et la limitation des surfaces d’enrobé ont réduit fortement les dépenses en VRD.

Une démarche écologique

L’équipe d’architecte a été particulièrement à l’écoute des souhaits de l’équipe en charge du projet.

– accès principal réservé aux piétons et aux vélos, chemin piéton côté nord prévu pour rejoindre le futur lotissement, mutualisation des parkings voitures de l’église, utilisation de la place des commerces existante pour le retournement des cars scolaires,

– bio climatisme : bâtiment exposé au sud, fenêtres de toit orientées au nord pour capter la lumière mais éviter les surchauffes, locaux techniques au nord…

– inscription dans la pente afin d’intégrer le bâtiment au paysage, choix d’essences locales pour les plantations, pierre et linteaux chêne en façade en reflet du patrimoine existant,

– extension possible pour une 4ème classe

– ventilation double flux facilement accessible pour faciliter l’entretien, chaudière bois à granulés pour le chauffage,

– matériaux écologiques et sains : bois, briques, terre, fermacell, enduits chaux, bardage châtaigner, dalles en fibrafutura, peintures écolabel, colles EC1, linoléum…

– acoustique et lumière naturelle

– récupération de l’eau par une cuve de 10 m3, limitation de l’imperméabilisation des surfaces, eaux pluviales gérées par noues et fossés

– tri précautionneux des déchets de chantier et mise en place de composteurs, terre des fondations intégralement récupérée (BTC et terrassement le long de la rue principale et de l’église), enrobés recyclés, … Une démarche globale qui a valu au projet d’obtenir les aides EcoFAUR2 de la Région Bretagne

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

CCVIA Pole communautaireCCVIA Pole communautaire
CCVIA Pole communautaireCCVIA Pole communautaire
CCVIA Pole communautaireCCVIA Pole communautaire
Saint GantonPipriac/Saint-Ganton
Saint GantonSaint Ganton école
Saint GantonSaint Ganton
  Recevez nos Brèves mensuelles !