Pôle communautaire à énergie positive et matériaux écologiques du Val d’Ille-Aubigné (35)

CCVIA Pole communautaireCCVIA Pole communautaire
CCVIA Pole communautaireCCVIA Pole communautaire
CCVIA Pole communautaireCCVIA Pole communautaire

Infos pratiques

Adhérent 2006
Président : Claude Jaouen
Adresse : La Métairie, 35520 Montreuil-le-Gast, France
Téléphone : 02 99 69 86 86
Nbre d’habitants : 35000
Superficie : 297,94 km²
Intercommunalité : CC Val d’Ille-Aubigné
www.valdille.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de CC Val d'Ille-Aubigné

la Communauté de communes du Val d’Ille (35) s’est lancé le défi d’éco-construire son nouveau Pôle communautaire à énergie positive (BEPOS) avec « utilisation d’au moins 90 % de matériaux naturels, à faibles empreintes écologiques et non traités »  tout en restant dans des coûts de construction parfaitement maîtrisés.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Un cahier des charges ambitieux

La volonté politique des élus du Val d’Ille a été précisé dans un cahier des charges exigeant, pour recruter la maitrise d’oeuvre :

– Une exigence  clairement affichée de « l’utilisation d’au moins 90% de matériaux naturels à faibles empreintes écologiques et non traités »

– Une exigence de limiter à 7% les surfaces de couloirs afin de prôner une compacité du bâtiment et d’éviter les espaces non utilisés

– Une pondération des critères de sélection de l’équipe de maitrise d’œuvre mettant les critères de développement durable comme prépondérants, au-dessus du critère de prix

– Une demande d’exclusivité des bureaux d’études dans leur réponse avec l’architecte (à l’exception des bureaux d’étude acoustique, trop peu nombreux) afin d’essayer de former une  équipe habituée à travailler en synergie

– Un paiement de l’architecte au forfait, afin d’éviter une dérive des coûts

Un pari gagné

Les équipes sont entrées dans les murs début janvier 2012. Voici les principales caractéristiques de ce bâtiment de 830m².

> une orientation bioclimatique (ouvert au sud, fermé au nord)

> une vigilance accrue à l’étanchéité à l’air et une isolation renforcée (brique monomur + panneaux de bois de bois compressé), permettant de limiter les besoins en chauffage (16 kWh/m²/an). Ceux-ci seront fournis par une chaudière bois-bûche de 30 kW (une première en Bretagne pour un bâtiment public) et par 2 m² de panneaux solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire. La consommation estimée totale du bâtiment s’élève à 35 kWh/m²/an, s’approchant ainsi du standard passif

> une attention forte au caractère sain et écologique des matériaux et au sentiment de bien-être dans le bâtiment : lumière naturelle bien présente, revêtements de sol en linoléum naturels ou carrelage recyclé, faux plafonds en dalles Fibrafutura (Knauff) ou Sahara (Armstrong), mobilier de bureau en hêtre massif, bardage en pin brut sur certaines cloisons ou plaques Fermacell avec peintures éco-labellisées, menuiseries en bois de chez nous…

> une imperméabilisation limitée des parkings et abords, toiture végétalisée du bâtiment, cuve de récupération d’eau de pluie de 5 m3 pour les usages sanitaires (WC) et assainissement autonome par phyto-épuration planté de roseaux (dont le coût a été jugé comme inférieur a celui qu’il aurait fallu pour se raccorder au réseau)

> une production d’énergie électrique grâce à  160 m² de panneaux solaires (18 kWcrète) et d’une éolienne de moins de 12m (10kW) faisant de ce bâtiment un bâtiment à énergie positive.

Coût de construction : 1338 euros/m² de SHON (hors VRD, hors EnR, hors aménagement de bureaux)

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

GuipelGuipel
GuipelGuipel
GuipelGuipel
Saint GantonSaint Ganton
Saint GantonSaint Ganton école
Saint GantonSaint Ganton école
  Recevez nos Brèves mensuelles !