Gourlizon (29) (ré)aménage le cœur de bourg

GourlizonGourlizon
GourlizonGourlizon
GourlizonGourlizon

Infos pratiques

Adhérent depuis 2016
Maire : Emmanuelle Rasseneur
Adresse : 12 Rue de la Mairie, 29 710 Gourlizon
Téléphone : 02 98 91 08 92
Nbre d’habitants : 898
Superficie : 9,91 km²
Intercommunalité : Haut Pays Bigouden
www.gourlizon.bzh/
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Gourlizon

Afin de se donner les moyens de ses ambitions, la municipalité a commencé par s’assurer de la maîtrise foncière sur les bâtiments en friche du centre bourg, en complémentarité avec la Communauté de communes. Aujourd’hui, sur la voie principale qui caractérise ce village – rue, 5 bâtiments font l’objet d’une opération publique.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Maîtrise foncière

  1. Ferme “Ty Braz”, dont les longères donnent sur le carrefour principale. Acquisition de la mairie en 2013
  2. Ancien bistrot “Le Pennec”, qui est en péril et donne également sur le carrefour principal. La mairie l’a récupéré via une cession à titre gratuit, compte tenu de l’état du bâtiment.
  3. Ancien garage des cars Pliquet, donnant également dans le carrefour principal. Acquis en 2015.
  4. Ancienne boulangerie “Gonidec“, acquise par la Communauté de communes
  5. Ancien commerce « Jeanne », acquis par la Communauté de communes
  6. Un autre bâtiment est à l’abandon à côté de la mairie et pourrait être acquis pour y réaliser la salle des mariages. En effet, l’actuelle n’est pas accessible. De plus, son terrain jouxte celui du presbytère, qui pourrait être vendu ou cédé à la commune par la paroisse afin d’y réaliser des logements sociaux.
  7. Presbytère, doté d’un terrain important fait l’objet de discussions avec la paroisse.

Café associatif

L’ancienne boulangerie « Gonidec » a été rachetée par la communauté de communes (Haut pays bigouden) et mis à disposition de la commune et association créée pour y accueillir le bar associatif. Ce bâtiment devrait être rénové et non deconstruit du fait de son intérêt, reflet aussi du caractère rural/architectural de la commune. Il sera géré par Habitat 29 (logements à l’étage ?)

L’association créée « ensemble à Gourlizon » gère actuellement le bar, ouvert tous les jours (sauf dimanche) de 9h à 11h et le vendredi soir de 19h à 1h. Les actions menées par l’asso sont coordonnées par les élus de la commune. Le bar a une licence 2. Grâce à une subvention de 1 500 € de la mairie et suite à un prix de 300 € de la caisse locale du Crédit Agricole, puis 1 000 € de cotisations des adhérents, le petit café a pu se mettre en place.

Ancien bistrot « Pennec »

Ce bâtiment n’est pas entretenu depuis des années et malgré plusieurs gérances successives dont la dernière s’est arrêtée il y a peu, son état a conduit à la fermeture de la ruelle adjacente. Les volets, les tuiles, tombent sur la rue. Son état intérieur est pire : mérule apparente sur les murs, plafonds effondrés, poutres de la charpente éclatées.  : l’état de péril imminent est acté.

Situé en plein dans le carrefour central, lieu de passage vers le nouveau lieu d’activités Ty Braz et vers l’église, il bloque aussi la vue vers l’église, enclavée.

Compte-tenu de son positionnement stratégique, la mairie a souhaité le récupérer. La cession a eu lieu en 2016, à l’euro symbolique. Il devra être déconstruit avec beaucoup de précaution car mitoyen, car il s’effondre progressivement de l’intérieur et contient de l’amiante. L’opération onéreuse et complexe encourage la commune a passer une convention avec Habitat 29 pour assistance à maîtrise d’ouvrage. Le maître d’œuvre est choisi.

Coût estimé pour la déconstruction : 100 000 €

Cette déconstruction permettra ensuite de conforter les longères adjacentes en pierre appartenant à la ferme de Ty Braz et de redéfinir les espaces publics : rue, carrefour et abords de l’église.

Le hangar « Pliquet »

Ce bâtiment appartenait aussi à l’entreprise Pliquet ; il a été racheté par la commune et sera sans doute démoli afin de réaménager le carrefour pour le rendre plus agréable et plus sécurisant.

La mairie étant propriétaire des longères en face et du hangar, elle a sollicité le CAUE et FIA pour une proposition de requalification de ce lieu qui va être profondément revu.

Un futur commerce

La Communauté de communes a acquis l’ancien commerce dit « Jeanne » pour développer un commerce avec une terrasse. Un cabinet d’architecte a été retenu en octobre 2015. Le projet consiste en un café – épicerie – petite restauration. L’objectif est que le futur gérant développe plusieurs services (Poste, relais-colis, produits locaux…)

Un projet d’habitat social avec Habitat 29, sur l’immeuble en vue de sa démolition. Les premiers scénarios ont démontré la possibilité de construire entre 3 et 6 logements, selon la forme du futur bâtiment et la typologie des logements souhaités.

Maison des associations – Ty Bras

Cette grande bâtisse, ancienne habitation, a été achetée par la commune et rénovée en partie bénévolement par des chantiers participatifs. Elle est aujourd’hui devenue la maison des associations.

Ancien presbytère

Cette maison fait l’objet de discussion pour son rachat afin d’y construire des logements sociaux en lien avec Habitat. Au-delà du bâti, le terrain attenant est grand : un verger plus un espace agréable.

Aire de jeux inter-générationnelle  – espace public

Le hangar originel a fait l’objet d’une réhabilitation pour accueillir le terrain de pétanque et une future boîte à livres. Le terrain nu qui jouxte le hangar, en retrait par rapport à la route, deviendra un lieu public très agréable et sécurisé. Situé à quelques centaines de mètres de l’école, ce grand espace vert accueillera une aire de jeux d’enfants, un terrain multisports, des vélos fitness, une piste de skate et un espace de pique-nique/détente…

En tout, ce sont 100 000€ qui seront investis dans cet espace.

La placette située en amont de cet espace pourrait aussi servir d’espace public convivial.

L’église

Cachée derrière une rangée de maisons le long de la rue principale, on ne « voit » pas l’église qui est pourtant au cœur du bourg, à proximité de la maison des associations, de la future aire de jeux, commerces…

Relance du projet d’assainissement collectif.

Un projet avait été enclenché il y a une vingtaine d’année, et les réseaux posés. Toutefois, l’opposition des riverains avaient empêché la création d’une station. La Communauté de communes, qui en a aujourd’hui la compétence, relance ce projet en partenariat avec la commune car cette question devient cruciale : l’absence de terrain dans le centre-bourg fait que la création et/ou réhabilitation d’assainissement aux normes actuelles est impossible pour certaines maisons qui ne peuvent donc plus se vendre.

Embellissement du bourg

Le bourg a besoin d’être embelli afin de lui redonner une image positive. La Commune et la Communauté mènent actuellement des opérations sur 5 bâtiments : la physionomie actuelle du bourg va en être profondément modifiée ! Les chantiers participatifs sur l’embellissement contribue également à changer cette image négative.

Déplacements doux

L’idée est de développer des cheminements sécurisés vers le bourg à partir des lotissements. La communauté de communes à créé un sentier pédestre, le premier de la commune, qui relie le bourg au lotissement de Kergagen en passant par les lieux-dits Mesquéon et Poullarom.

Le FIA a réalisé une étude sur les déplacements et les 3 entrées de bourgs. Des réalisations concrètes pourront en découler dans la seconde partie du mandat.

 

màj octobre 2017

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

GourlizonGourlizon
GourlizonGourlizon
GourlizonGourlizon
LanvallayLanvallay
LanvallayLanvallay
  Recevez nos Brèves mensuelles !