Impliquer les citoyens pour construire collectivement l’avenir de Grand-Champ

Infos pratiques

Adhérent 2018
Maire : Yves Bleunven
Adresse : Mairie, Place de la mairie 56390 Grand-Champ
Téléphone : 02 97 66 77 11
Nbre d’habitants : 5445
Superficie : 67,34 km²
Intercommunalité : Vannes agglomération
www.grandchamp.fr/accueil
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de Grand-Champ

L’implication citoyenne est au cœur du projet communal porté par les élus de Grand-Champ. A travers la dynamique participative mise en place, les habitants ont toute possibilité de prendre part à la vie locale et construire avec les élus le cadre de leur lieu de vie.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Grand-Champ, commune du Morbihan de 5 300 habitants, située aux portes de Vannes, connaît une progression constante de sa population. L’accueil de nouveaux habitants n’est pas sans conséquence sur l’évolution de la commune. « Nous voulons rester une commune rurale à taille humaine tout en proposant à ses habitants de nouvelles façons d’habiter, d’être solidaires, de bien-vivre ensemble, de participer à un avenir commun », explique Yves Bleunven, maire de Grand-Champ. Un projet de développement est à bâtir ensemble.

L’implication citoyenne au cœur du projet communal

« Lors de la campagne des municipales en 2014, on s’est rendu compte que les habitants étaient en demande d’information, de débats et de rencontres », explique Sophie Bégot, adjointe à la communication, l’information et la concertation. Une fois élue, l’équipe municipale intègre tant dans son projet que son organisation la question de l’implication citoyenne. « Les élus sont là pour rendre possible les idées des habitants. Ces derniers apportent du contenu, aux élus ensuite de structurer la démarche et de créer les conditions de réalisation. C’est un atout pour la commune » continue Sophie Bégot.
Un nouveau contexte institutionnel renforce cette volonté de travailler collectivement. En 2017, Grand-Champ intègre l’unité urbaine de Vannes. Cette évolution ouvre des perspectives de développement, mais interroge aussi sur la place de la commune dans ce nouvel ensemble. « Nous devons tous, élus et citoyens, réfléchir main dans la main à l’avenir de Grand-Champ. Nous croyons à l’intelligence collaborative » est-il écrit sur le site de la mairie. Elle appelle les citoyens à devenir des acteurs de la vie locale.

Des formes d’implication aux multiples facettes

« Pour que le plus grand nombre puisse trouver ce qui lui convient, il faut démultiplier les formes et formats d’implication » explique Sophie Bégot.
En 2017, la commune met en place, sur son site Internet, la boîte à idées numérique. Fruit de la rencontre avec ID City, une jeune start up bretonne spécialisée dans la concertation numérique, cet outil est un moyen d’expression à disposition des habitants. Après inscription sur la plateforme, chacun est libre de déposer une ou plusieurs idées, sur un thème de son choix, à condition qu’elle concerne Grand-Champ. La mayonnaise a vite pris. Depuis sa création, 120 idées ont été déposées et plusieurs projets ont pris forme. En exemple, « l’outil en main » propose aux jeunes des initiations aux travaux manuels et à l’artisanat avec des artisans retraités fiers de transmettre leurs savoirs.

La commune propose aussi des chantiers bénévoles citoyens pour réaliser des travaux (entretien des bois en lien avec le service Espaces verts, pose de clôtures sur les zones d’éco pâturage). Chaque chantier réunit entre 20 et 50 personnes et se termine autour d’un pot ou d’un repas, moment incontournable et attendu de convivialité. Au-delà de l’aide matérielle apportée à la commune, les gens se rencontrent. C’est une forme de troisième lieu.

En février 2019, la commune organise un forum pour imaginer Grand-Champ en 2030. Les Grégamistes sont conviés pour une grande journée de concertations, d’échanges, de rencontres sur les projets structurants pour la commune (réhabilitation du cœur de bourg, futur éco-quartier, route de contournement du bourg …). L’occasion est donnée aux habitants de découvrir les projets, poser des questions, proposer des idées à travers des conférences, des cafés citoyens qui ont ponctué la journée. « Nous avons décidé d’organiser ce salon plutôt que de multiplier les réunions publiques », explique le maire. Plus de 1 300 personnes ont participé, toutes générations confondues.

La particularité de ce temps de concertation est l’ouverture à des acteurs extérieurs à la commune et néanmoins partenaires, parmi lesquels Golfe du Morbihan Vannes Agglomération, la région Bretagne, le conseil départemental, le bailleur Bretagne Sud Habitat, permettant la rencontre avec les habitants et donc la rencontre des solutions. Au-delà des projets communaux, les Grégamistes sont invités à se prononcer sur des programmes d’action pilotés par l’intercommunalité : le Plan Climat Air Energie, le Schéma de cohérence territorial, la mobilité, la petite enfance, sujets de leur quotidien, sur lesquels il est important d’interagir avec l’intercommunalité. A titre d’exemple, et résultant des attentes exprimées par les habitants, le nombre de liaisons de bus entre Grand-Champ et Vannes a été multiplié par deux.

De la méthode pour concrétiser les idées des habitants

L’important dans l’exercice de la concertation n’est pas seulement de l’instituer. Il faut aussi l’organiser pour créer un débouché aux idées exprimées.
La boîte à idées numérique est gérée par la chargée de communication de Grand-Champ. Elle veille à ce que la proposition déposée soit bien une idée. Puis la publie sur la plateforme afin qu’elle soit partagée, enrichie, soumise au vote des citoyens. Ce vote permet ainsi de mesurer l’engouement. Chaque idée est ensuite répartie en Bureau d’adjoints, en fonction des prérogatives de chacun. Chaque élu, y compris le maire, se charge de porter l’idée devant sa commission qui en débat et se prononce sur son devenir. L’auteur de la proposition est informé à chaque étape. S’il le souhaite, il est impliqué dans sa réalisation.
Le forum citoyen de février 2019 est organisé pour recueillir les idées des participants: arbre à idées, post-it, tablettes numériques. Toute la matière est ensuite triée par thème, puis redirigée dans les services pour enrichir les projets en cours.

Des moyens de communication innovants

Grand-Champ a conclu un partenariat presse avec La Gazette du Centre Morbihan, qui a dédié un numéro spécial au forum citoyen.
La commune a aussi testé, pour un coût de 1500 €, un système d’alerte SMS. Les personnes acceptant d’être géolocalisées, ont reçu sur leur téléphone le message « Participez au forum citoyen » . Ceci est à l’étude pour les chantiers bénévoles.

« Il n’est pas nécessaire de déployer d’importants moyens financiers pour mettre en place la concertation. C’est accessible à tous » conclut Sophie Bégot. « L’important est la méthode d’animation pour tirer le fil de la pelote et explorer de nouveaux champs »

 

 

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Ploërmel communauté - réseau RIV
  Recevez nos Brèves mensuelles !