La Chapelle-Bouexic (35) : un futur hébergement touristique communal de 25 lits

Infos pratiques

Adhérent depuis 2010
Maire : Roger Morazin
Adresse : Le Bourg, 35330 La Chapelle-Bouëxic, France
Téléphone : 02 98 92 01 15
Nbre d’habitants : 1335
Superficie : 21 km²
Intercommunalité : Vallons de Haute-Bretagne communauté
www.lachapellebouexic.com
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de La Chapelle-Bouëxic

L’ancien café-restaurant La Bonne franquette situé en coeur de ce petit bourg rural, va être transformé pour accueillir un gîte communal de 25 lits (séparé en 2 espaces indépendants), qui sera aussi un lieu d’animation disposant de 3 salles ouvertes aux habitants; associations et entreprises du territoire. Ce projet est porté en parallèle d’une démarche culturelle visant à renforcer l’attractivité du centre bourg et soutenir les commerces.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Répondre aux besoins d’hébergement touristique

Depuis plusieurs années, la commune porte un projet visant à réaménager l’ancien restaurant La Bonne franquette, situé à deux pas de la mairie et de la place de La Vigne en cœur de bourg, pour y créer une hébergement touristique. Pour cela, la municipalité s’est porté acquéreur de deux bâtiments mitoyens, situés en plein cœur du bourg. Elle va y créer onze chambres pouvant accueillir jusqu’à 25 personnes pour la nuit. Le projet comprend aussi trois salles de réunion (une grande de 50 m² et deux petites de 25 m²), dont 2 avec cuisine. L’une des petites salles accueillera aussi les anciens de la commune dans le cadre d’animations proposées par la commune. Les chambres seront réparties dans deux gites mitoyens mais indépendants, pour éviter de devoir recourir à la présence permanente d’un gardien qui est obligatoire à partir de 15 couchages.

 « Nous constatons un manque d’hébergement sur le territoire, et souhaitons apporter un dynamisme supplémentaire à notre commune. Ce gîte permettra d’accueillir des groupes à l’occasion d’évènements culturels et sportifs, mais aussi pour les rassemblements familiaux des habitants de la commune », explique le maire, Roger Morazin. « Nous envisageons aussi de proposer à la location les salles de réunion que nous équiperons de vidéoprojecteurs ».

Budget

Le projet représente un cout prévisionnel de 680 000€ HT. La commune bénéficie de 457 000€ de subventions, notamment :  160 000 € du Département, 137 500 de l’Etat (DSIL et DETR), 100 000 € de fonds de concours de Vallons de Haute Bretagne Communauté. La commune finance le projet avec un emprunt de 300 000€ à un taux de 0,48%. Ce montant emprunté couvre plus que le besoin afin de prévoir un filet de sécurité. « Nous sommes partis sur un budget prévisionnel de fonctionnement très prudent : avec un taux d’occupation de 10 %, l’amortissement du bâtiment et des charges de fonctionnement fixes sera effectif en demandant aux usagers un tarif de 65 € par nuitée » précise le maire. 

Fonctionnement et gestion du site

Les travaux vont débuter en février 2022. Une fois le chantier fini et dans un premier temps, la gestion du gîte sera communale ; les demandes de réservations seront adressées à la personne qui tient le point poste. La municipalité prévoit de s’appuyer sur 2 à 3 personnes qui tiendront des permanences pour réaliser les états des lieux d’arrivée et de départ.

Les tarifs seront définis selon trois critères :

  • temps de gestion et d’entretien
  • coûts de fonctionnement courant (fluides)
  • part d’amortissement du projet

Des prestations en option

Pour les petits déjeuners, les élus envisagent deux options :

  • ils pourront être préparés par les résidents eux-mêmes, qui loueront l’une des deux petites salles équipées de cuisines. La commune informera de la présence d’une boulangerie et d’un café dans le bourg : “tout l’enjeu, c’est de faire du lien avec l’offre des commerces présents dans notre bourg“, rappelle le maire.
  • ils pourront être réalisés en prestation, toujours en lien avec les commerces locaux.

Les repas seront proposés sur le même modèle de lien avec le traiteur et le restaurant de la commune.

La municipalité planche également sur la mise en place de prestations d’animations proposées par l’animateur sportif de la commune : balades vélos par exemple.

Les salles pourront aussi être louées sans retenir de nuitée, par exemple pour des réunions professionnelles ; elles vont être équipées de vidéoprojection.

Développer un plan de communication : condition de réussite du projet !

La réussite de ce projet tient à la mise en valeur de tout ce que le centre bourg peut proposer à proximité immédiate du gite : commerces, patrimoine, animations. Nous souhaitons donc travailler à une communication claire et attrayante.

Roger Morazin, maire

Dans cet objectif, la commune va accueillir un stagiaire du master de l’université de Rennes 2 mention Management du sport, parcours Loisir, tourisme, politiques et innovations, pendant 3 mois. Le stagiaire travaillera à la réalisation d’un plan de communication complet.

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !