Une politique développement durable ambitieuse et participative à La Vraie-Croix (56)

La Vraie Croix chapelle mairieLa Vraie Croix chapelle mairie
La Vraie CroixLa Vraie Croix
La Vraie CroixLa Vraie Croix

Infos pratiques

Adhérent depuis 2007
Maire : Pascal Guiblin
Adresse : 1, place du Palais, 56250 La Vraie-Croix
Téléphone : 02 97 67 23 62
Nbre d’habitants : 1501
Superficie : 17 km²
Intercommunalité : Questembert Communauté
lavraiecroix.bzh
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de La Vraie-Croix

Dès les années 2000, les élus travaillent sur la gestion de leur foncier afin de limiter la consommation de terres agricoles. Cet engagement se poursuit en 2007 avec la mise en œuvre d’une démarche Agenda 21 qui sera validée en 2010 et renouvelée en 2012.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Des outils pour travailler sur la politique développement durable : Agenda 21 et Néolab²

En 2015, la commune prévoit une nouvelle évaluation de son Agenda 21. Pour mieux prendre en compte les acteurs et dynamiques économiques, elle a rejoint la démarche exploratoire Néolab², portée par la DREAL Bretagne, qui vise à intégrer les enjeux d’économie durable et de bien-être de la population. Ainsi, la révision de l’Agenda 21 associée à Néolab² a permis à la commune de définir sa politique de développement durable pour les 5 années à venir.

La stratégie s’articule autour de 5 axes :

  • Lutte contre le changement climatique
  • Démocratie participative
  • Biodiversité & ressources
  • Économie durable et solidaire (dans la suite de l’expérimentation du dispositif Neolab² en lien avec la DREAL Bretagne)
  • Bien-être et vivre ensemble

Un plan d’actions vient d’être défini sur chaque axe, sur 3 à 5 ans selon la thématique. Du côté de la gouvernance, l’ancienne commission Agenda 21 est restée en place : devenue « comité technique », elle comprend des habitants, élus, agents. C’est ce comité qui porte désormais le projet communal de développement durable.

Il s’agit de favoriser la convivialité entre les habitants et acteurs de la commune, par des évènements, des activités partagées qui ont aussi pour objectif de sensibiliser la population au développement durable.

Dominique Rouillé, adjoint

Axe 1. Lutte contre le changement climatique

La commune a été accompagnée par le Conseil en Énergie Partagée (CEP) du Pays de Vannes pour définir et mettre en place son plan d’actions en matière énergétique.

Éclairage public

La commune prévoit de réduire la durée d’éclairage d’1h (1/2h le soir, 1/2h le matin) sur toute la commune (fonctionnement actuel via une cellule photosensible). Les économies, estimées à 1 000 € / an, seront destinées au financement d’une petite éolienne qui chauffera l’eau des douches du stade, en remplacement de l’éolienne existante hors d’usage. Le budget est estimé entre 7 000 et 8 000 €.

Sensibilisation de la population

Le comité technique travaille avec l’Espace Info Énergie pour proposer des animations sur la commune, notamment sur la réduction des consommations d’électricité sur le patrimoine bâti.

Énergie renouvelable et impact carbone

La municipalité s’engage à étudier la production d’énergies renouvelables sur chaque projet, et à prendre en compte l’impact carbone du bâti.

Qualité de l’air intérieur dans les écoles

Une attention spécifique est portée à la qualité de l’air intérieur : la commune s’appuie pour cela sur la mallette Écol’air (proposée par l’Ademe)  et notamment son guide de bonnes pratiques : ventilation, produits d’entretien, matériaux, mobilier…

Axe 2. Démocratie participative

Depuis plusieurs années, la municipalité organise des chantiers participatifs associant les citoyens dans un esprit de partage et de convivialité. Par ailleurs, deux nouveaux collectifs viennent de se créer pour animer la politique municipale de développement durable et mettre en œuvre des actions concrètes. Ils regroupent des habitants, élus, agents et acteurs de la commune :

  • Collectif Graines & Jardins
  • Collectif sur de nouvelles formes d’échanges avec les acteurs de la commune

Pour renforcer la participation à toutes les échelles de décision, les élus ont décidé d’ouvrir toutes les commissions municipales aux citoyens. Enfin, afin de piloter et animer l’ensemble de ces actions, la commune renouvèle pour un an le contrat de leur « chargée de mission développement durable » (Poste de 20h en CAE + complément 15h financé par la commune).

Axe 3. Biodiversité et ressources, éducation à l’environnement

Le comité technique a travaillé sur un projet global de mise en valeur et de préservation de la biodiversité communale pour les 5 prochaines années.

Création du collectif graines & jardins

L’objectif du collectif est de favoriser la préservation de la nature et de développer le lien social entre les habitants autour de cette thématique. Une demande de subvention a été déposée au Pays de Vannes.

Plantation d’un verger conservatoire partagé

Situé à l’entrée du nouveau quartier (ZAC), à côté du cimetière et à deux pas du centre bourg, le verger s’étend sur deux parcelles de part et d’autre de la rue. Elles avaient été initialement acquises en vue de l’extension du cimetière qui a été annulée. Le 18 mars 2017, un chantier participatif a réuni une trentaine de personnes pour la plantation de 48 pommiers d’essences locales. La commune va installer, avec des bénévoles, des ruches ainsi qu’un pressoir à l’ancienne sous un futur hangar et à terme, les habitants et passants pourront se servir en pommes et/ou amener leurs fruits à presser. Des animations seront organisées pour sensibiliser la population à la préservation de la biodiversité et aux bonnes pratiques ; autant d’occasions de vivre des temps de convivialité !

L’objectif est à terme de créer un support d’éducation à l’environnement, de transmission de savoir-faire (taille, bouturage, soins…) et de générer du lien entre les habitants de la commune. La gestion et l’animation du site est assurée par le collectif Graines&Jardins en lien avec les services municipaux.

Convention avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux

La commune a passé un contrat avec la LPO pour passer les jardins publics en jardins refuges. Cela s’est traduit par la signature d’une convention sur 5 ans (2 500 €) afin de mener les actions suivantes :

  • La réalisation de diagnostics faune et flore
  • La définition de préconisations d’équipement et d’aménagement, d’entretien (gestion différenciée…), en lien avec les agents municipaux
  •  Le passage d’un naturaliste chaque année
  • La formation des agents d’entretien

Animations biodiversité

La commune prévoit de réaliser de nombreuses animations : ateliers d’échanges de savoirs, trocs graines et trocs plans, grainothèque (mise en place en juin 2016), démonstration de tailles de plants, boutures maison (les ‘bourboutes’), projection de films et débats…Les élus ont également en projet la réalisation d’un sentier pédagogique.

Le budget dédié à l’axe biodiversité sur 5 ans s’élève à 31 000 €. La commune travaille sur un dossier de demande de subvention auprès du FEDER (fonds européen de développement régional).

Axe 4. Économie durable et solidaire

Cet axe de travail s’inscrit dans la suite de la démarche Néolab² ; l’action municipale concerne essentiellement le soutien à des projets d’Economie Sociale et Solidaire, et se positionne en complémentarité avec l’action de Questembert Communauté portant sur l’économie (avec un animateur dédié au niveau intercommunal).

Au sein de la commune, les élus s’appuient sur le tout nouveau collectif visant à favoriser de nouvelles formes d’échanges. Le groupe est actuellement composé d’une personne gérant un gite, d’habitants, élus, et d’un agent.

Une première action est prévue au printemps 2017, avec l‘expérimentation d’un espace de travail partagé au sein de la médiathèque. D’autres pistes sont en réflexion, par exemple la création d’un support pour faire connaitre les entreprises de la commune. Ces actions sont conçues en complémentarité du soutien aux commerces que propose la municipalité dans le cadre de l’aménagement du bourg.

Axe 5. Bien être et vivre ensemble

La réflexion sur le bien-être à La Vraie-Croix croise les quatre précédents axes de la politique municipale de développement durable.

La création de collectifs, la multiplication des évènements et animations (grainothèque, soirées-débat, projections de film), ou encore l’organisation de chantiers participatifs créent une atmosphère conviviale au sein de la commune, et favorisent le bien-vivre ensemble.

Dominique Rouillé

;;;

;;;

;;;

màj juillet 2017

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Guipel logements sociaux bourgGuipel logements sociaux bourg
Guipel logements sociaux bourgGuipel logements sociaux bourg
Guipel logements sociaux bourgGuipel logements sociaux bourg
Beignon complexe sportifBeignon complexe sportif
  Recevez nos Brèves mensuelles !