Le Juch (29) : projet de redynamisation du centre-bourg

le-juch_2019-03-25le-juch_2019-03-25
le-juch_2019-03-25-3le-juch_2019-03-25-3
le-juch_2019-03-25

Infos pratiques

Adhérent : 2019
Maire : Patrick Tanguy
Adresse : 5 Rue Louis Tymen, Le Juch, France
Téléphone : 02 98 74 71 50
Nbre d’habitants : 725
Superficie : 14,38 km²
Intercommunalité : Douarnenez Communauté
http://www.lejuch.fr/
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Le Juch

En juillet 2019, la commune du Juch, située entre Douarnenez et Quimper, reçoit la bonne nouvelle : elle est lauréate à l’appel à projet régional lancé par la Région, l’État, l’EPF Bretagne en 2018 pour mettre en œuvre des opérations très concrètes de redynamisation de son centre-bourg. La commune qui travaille sur le sujet depuis 2014 entend mettre à profit les 380 000€ accordés pour réaliser les actions préconisées.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

La démarche de redynamisation du centre-bourg est au cœur des actions menées depuis maintenant cinq ans. Par les différents projets menés, l’équipe municipale a été acteur ou facilitateur selon le cas, pour œuvrer à la rénovation du bâti, la valorisation du patrimoine, du cadre de vie et des mobilités douces et du renforcement de notre centralité.

 

Des actions “durables” depuis 2014

Dès 2015, assistés par le CAUE et FIA, les élus ont lancé une réflexion sur la centralité. Le premier projet imaginé lors des ateliers participatifs, a finalement été porté par un privé pour créer le tiers lieu « La cour du Juch ». L’engagement de la municipalité pour le développement durable a permis de mettre en place des actions assurant le passage intégral au zéro phyto attendu par la Région. Pour valider ce label, la commune a fait des choix techniques innovants, (éco-pâturage pour le débroussaillage d’une zone humide, passage des équipements d’entretien de l’énergie thermique à l’électroportatif, robots-tondeuses sur le terrain de foot, et mulching sur toutes les autres surfaces) qui au-delà des performances environnementales, ont permis d’améliorer les conditions de travail des agents techniques. Sur leur demande, depuis cet été, leurs déplacements dans le bourg se font en vélo attelé d’une remorque pour le transport du petit matériel. La restauration d’une zone humide et la réhabilitation d’un cours d’eau sur le patrimoine public participent également à la reconquête de la qualité de l’eau. Pour l’automne 2019, la commune aura achevé la rénovation complète de l’éclairage public pour un parc entièrement en led, auquel en plus de l’extinction nocturne (qui est une évidence), la commune va associer une télégestion, permettant une gradation selon les heures et les usages. La collaboration avec le Conseil en Énergie Partagée, permet une analyse fine des consommations, et d’apporter les corrections pour les optimiser.  L’ensemble de ces actions mises en place durant le mandat se veut être un reflet des pratiques de la commune et de sa politique. Récompensées par plusieurs labels (Trophée énergie-innovation, Label Villes et Villages étoilés, Label régional Zéro-phyto, Prix santé-travail du Cdg…) elles ont vocation à être partagées et répliquées par d’autres.

 

C’est cet esprit d’échange d’expérience et de partage de compétences, que nous apprécions au sein du réseau Bruded. Il ne faut pas chercher à inventer, ce que les autres savent déjà faire, mais plutôt à se réapproprier ce qui fonctionne dans une logique de développement durable.

Patrick Tanguy, maire

 

Des activités professionnelles

Même si le dernier bar et dernier commerce, vient ferme ses portes en septembre 2018, la commune bénéficie d’un dynamisme certain au regard des différentes sollicitations d’acteurs privés recherchant des locaux vacants en vue d’implanter une activité. Un charpentier devrait bientôt s’installer dans un hangar désaffecté en cœur de bourg, ainsi qu’une entreprise de rénovation de bâtiments. Après l’ouverture du tiers-lieu « La Cour du Juch», très dynamique, ainsi que celle d’un cabinet de réflexologie, une Maison d’Assistantes Maternelles va s’ouvrir en plein bourg dans les semaines à venir. A chaque fois la commune joue son rôle d’interface entre les différents acteurs de ces transactions pour encourager ces initiatives.

 

Lauréat à l’appel à projet régional pour la redynamisation des centres-bourgs

L’appel à projet régional « Dynamisme des Bourgs Ruraux » auquel la commune est lauréate en 2019 offre la possibilité d’enclencher différents projets dans plusieurs axes.

On a envie de dire : au Juch, c’est possible

 

Création de logements et d’activité en cœur de bourg

L’opération phare du projet permettra de conforter la centralité par la création de logements et d’activité, après acquisition et réhabilitation d’une propriété située en cœur de bourg. Il est important d’agir pour éviter d’avoir un ensemble bâti menaçant ruine, en perpétuelle restauration ou encore une résidence secondaire rénovée aux volets clos. En procédant à son acquisition, la commune conforte sa centralité, s’assure de la cohérence du projet d’aménagement à y mener et du choix des acteurs. Plusieurs porteurs de projet ont déjà sollicité la commune. Cependant, l’attribution de la partie du projet « commerce / artisanat / services » se fera via un appel à projet afin d’ouvrir les perspectives tout en s’assurant de la pérennité du projet et de la pertinence vis-à-vis de la politique communale et des besoins réels du territoire. Le Tag 29, incubateur d’innovation sociale, a été sollicité afin d’apporter son expertise sur la détection de porteurs.

La mobilité : un projet de véhicules partagés

Il sera toujours nécessaire d’aller chercher d’autres services sur d’autres territoires. Il est donc important de réinventer la mobilité en milieu rural. C’est le pari de l’action dédiée à l’électromobilité partagée. Il s’agit ici de proposer pour le foyer rural, une alternative à la possession obligatoire du second véhicule. Ainsi, la commune souhaite mettre en place deux véhicules en auto-partage à destination de ses administrés. Proposer une telle solution est une réponse concrète aux attentes des citoyens : favoriser la mobilité, favoriser le lien social, limiter l’emprise des stationnements dédiés aux véhicules, favoriser le cadre de vie, réduire les coûts d’usage et participer à la transition énergétique…. Deux vélos électriques viendront compléter cette solution. Cette initiative est le marqueur d’une volonté politique forte d’œuvrer à la recherche de solutions pour l’administré de nos territoires isolés et permet à la commune de poursuivre sa dynamique de transition : engagement au niveau de la consommation d’énergie (éclairage public leds, électroportatifs électriques, etc.), projet Smart city…

 

Améliorer le cadre de vie

Agir pour rendre notre cadre de vie, facteur de cohésion sociale, est donc la suite logique de cet engagement. La mise en usage de la plaine de loisirs (culture /tourisme/éco) a pour objectif de favoriser les mixités sociale, générationnelle et ainsi que fonctionnelle. Le but est de redynamiser les échanges au sein du bourg et de la vie locale. Cette action comporte 2 sites :

  • la peupleraie qui verra l’aménagement d’une mare assurant la réhabilitation de la zone humide, d’un entretien du site en éco-pâturage, l’installation de bancs et tables de pique-nique, l’installation de mobilier ludo-sportif …
  • la cabane aux enfants, au sein de jardins partagés déjà existants. L’endroit serait un espace de liberté, un lieu collectif et convivial. Des ateliers sur différents thèmes autour de la nature et du jardinage seront proposés aux enfants.

Cette attractivité du bourg, s’appuie également sur la richesse d’un patrimoine communal, mais qui manque de visibilité. Un autre axe du projet est dédié à sa mise en valeur, pour en faire un patrimoine ouvert sur l’avenir. En collaboration avec l’UBO et ses étudiants de Master Patrimoine, la commune a réalisé l’étude de conception d’un chemin d’interprétation (parcours et supports de communication). La valorisation passera également par l’église (achèvement de la rénovation en fin 2019) en mettant en place un éclairage architectural intérieur ainsi qu’une visite virtuelle afin de la faire découvrir au plus grand monde. Ce sera le support d’un nouveau projet tutoré. Sollicitée lors de sa mise en vente, la commune a fait l’acquisition de la colline castrale où se trouvent les ruines de l’ancien château afin que l’association Histoire et Patrimoine participe à sa gestion et sa valorisation qui génèrera un pôle d’attractivité important pour les visiteurs.

 

Des ateliers participatifs

Fin août 2019, les 90 personnes qui ont assisté à la réunion de présentation du projet réalisable à la population, ont montré leur intérêt et soutien à la démarche globale. Elle va permettre à ceux qui veulent s’impliquer dans un des axes développés, de prendre part aux différents ateliers qui seront prochainement mis en place. Nous projetons d’utiliser les modalités de concertation qui ont fait leurs preuves dans de nombreuses communes du réseau. Et nous aurons plaisir à partager avec les communes adhérentes l’évolution de cette belle aventure.

 

En savoir plus

Diaporama de présentation du projet : réunion publique – août 2019

Candidature appel à projet régional – redynamisation centre-bourg – le Juch 2019

 

rédaction : septembre 2019

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Guémené : inauguration maison Limbour
  Recevez nos Brèves mensuelles !