L’économie collaborative au cœur de la vie communale à La Vraie-Croix (56)

La Vraie-Croix : inauguration de la boite à dons

Infos pratiques

Adhérent depuis 2007
Maire : Monique Danion
Adresse : 1, place du Palais, 56250 La Vraie-Croix
Téléphone : 02 97 67 23 62
Nbre d’habitants : 1392
Superficie : 17 km²
Intercommunalité : Questembert Communauté
www.pays-questembert.fr/communes/la-vraie-croix
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de La Vraie-Croix

La Vraie Croix s’appuie sur différents outils pour travailler sur la politique de développement durable : la mise en place d’un Agenda 21 (évalué en 2015) ainsi que la démarche exploratoire Néolab², portée par la DREAL Bretagne, qui vise à intégrer les enjeux d’économie durable et de bien-être de la population.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Dès les années 2000, les élus ont fait le choix d’un développement maîtrisé avec une forte volonté de limiter la consommation de terres agricoles ; en 2007, l’engagement d’une démarche Agenda 21 leur est apparue comme un prolongement logique de cette démarche, permettant d’accentuer l’impact des premières actions engagées depuis 30 ans en faveur de l’environnement. Évaluée et renouvelée en 2012 puis 2016 avec l’appui d’une chargée de mission Agenda 21, cette démarche se veut en amélioration permanente et trouve de multiples applications concrètes pour les Langroëziens !

Boite à dons : favoriser l’entraide, limiter les déchets

La mise en place de la boite à dons fait suite à la démarche Néolab² engagée en 2016 et qui visait à intégrer les enjeux d’économie, de développement durable et de bien-vivre ensemble dans une même réflexion partagée. Pour Dominique Rouillé, adjoint au développement durable, “la création de collectifs, la multiplication des évènements et animations (grainothèque, soirées-débat, projections de film), ou encore l’organisation de chantiers participatifs créent une atmosphère conviviale au sein de la commune, et favorisent le bien-vivre ensemble“.

Plusieurs habitants, rassemblés dans une commission relative à l’économie collaborative, ont ainsi proposé en 2017 de mettre en place une boîte à dons. La commune a concrétisé l’idée en achetant à Emmaüs une ancienne armoire en bois, qu’elle a retapée et repeinte à l’aide de bénévoles. L’amoire a ensuite commencé sa nouvelle vie sous un préau en cœur de bourg, juste à côté d’une boite à livre, à l’entrée de la médiathèque. « Pour que cela fonctionne, nous voulions que l’armoire à dons soit bien visible, proche d’un lieu de passage », explique Elisabeth Nouel, animatrice développement local sur la commune.

Une gratiferia pour faire du troc et lancer la boite à dons !

La commission a aussi proposé d’organiser des gratiferia, autrement dit des marchés gratuits où le troc est à l’honneur. C’était aussi une belle occasion d’informer la population de l’installation de la boîte à dons et de son fonctionnement. Aussitôt dit, aussitôt fait ; la commune s’est tournée vers l’association Incroyables Comestibles du Pays de Vannes pour l’organisation et l’animation de l’événement qui a eu lieu le 25 novembre 2017 dans une salle communale en centre bourg. Au total, ce sont plus de 380 kg de dons qui ont été récoltés, dont plus de la moitié a trouvé preneur le jour même. Petit électroménager, vaisselle, jeux, vêtements…Autant de déchets évités !

« Nous avons organisé la gratiferia en même temps qu’un troc de plants et graines, en lien avec la granothèque de la médiathèque », précise Dominique Rouillé. « Cela a amené du monde, les gens faisaient le tour. Nous avons eu des retours très positifs sur cette journée ».

Fonctionnement de la boite à dons

Pour assurer le bon fonctionnement de la boite à dons et éviter que des choses n’y restent trop longtemps, trois bénévoles de la commune se relaient pour passer chaque semaine trier, ranger les objets déposés. « Certaines personnes sont réticentes à prendre des objets d’occasion, qui ont appartenu à des gens inconnus. Il y a plus d’objets déposés que d’objets pris », constate Elisabeth Nouel. Les objets qui restent trop longtemps dans la boite à dons sans trouver preneur sont donc déposés par les bénévoles à Emmaüs, afin qu’ils trouvent une deuxième vie.

Un tableau d’échanges de services en projet

« Nous souhaitons prolonger nos actions collaboratives et prévoyons d’ajouter un panneau d’échanges de services aux côtés de l’armoire à dons et de la boite à livres. », indique l’adjoint.

Ce tableau sera tout simplement en liège, et chacun pourra y inscrire une annonce avec le savoir qu’il propose : cours de jardinage, de couture, de mécanique…les possibilités sont nombreuses ! « Nous allons communiquer sur la mise en place de ce tableau via le bulletin municipal, la médiathèque, la mairie… », complète  Elisabeth Nouël,                                       .

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Beignon commerces centre bourgBeignon commerces centre bourg
Beignon - maison d'édition
Laurenan- salle actuelle côté rue principale
Laurenan-Salle actuelle
Laurenan
  Recevez nos Brèves mensuelles !