L’Espace “Mélanie” ou MEM à Riec-sur-Belon (29)

Riec-sur-BelonRiec-sur-Belon
Riec-sur-BelonRiec-sur-Belon
Riec-sur-BelonRiec-sur-Belon

Infos pratiques

Adhérent depuis 2009
Maire : Sébastien Miossec
Adresse : 4, rue Cadoret, 29340 Riec-sur-Bélon
Téléphone : 02 98 06 91 04
Nbre d’habitants : 4254
Superficie : 54 km²
Intercommunalité : Quimperlé Communauté
www.riecsurbelon.fr
Contact BRUDED : Maïwenn Magnier

Autres expériences de Riec-sur-Bélon

Inaugurée en février 2015, la médiathèque de la commune a remplacé l’ancienne bibliothèque, devenue trop étroite et ne répondant plus aux besoins des habitants. Ce bâtiment en plein cœur de bourg a vu son rez-de-chaussée totalement rénové pour accueillir la «MEM», devenant aujourd’hui un lieu incontournable pour toutes les générations de Riécois.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Située entre les rivières de l’Aven et du Bélon, Riec sur-Belon est une commune rurale et littorale de 4 230 habitants répartis sur 5 500 hectares accueillant de nombreux services et commerces. Le projet d’installer une médiathèque répondait à un besoin croissant de lieu de vie, de rencontres et d’échanges en cœur de bourg.

Un projet venu de loin

En 1990, le restaurant « Chez Mélanie », bâtiment situé en face de l’église et de la Mairie, est racheté par la commune. En 2005, naissaient les premiers projets de salle des fêtes et de médiathèque, abandonnés car trop chers et trop éloignés du centre bourg. Entre 2009 et 2011, des réflexions sont menées pour aménager le rez-de-chaussée du bâtiment « Mélanie » en médiathèque alors que l’étage accueille des logements locatifs. Cela répondait à plusieurs objectifs : rénover du bâti ancien, redynamiser un service culturel communal et travailler sur un projet énergétique.

Tenants et aboutissants

L’espace Mélanie a donc été totalement rénové sur une surface de 400 m². L’architecte, Joëlle Furic, a réalisé les plans et assuré l’entière maîtrise d’œuvre du chantier. Une extension à l’arrière et un sas d’accueil facilitent la circulation des personnes à mobilité réduite. Le projet a également permis de retravailler les outils de communication (blog, lettre d’info…), l’accueil du public et les espaces de rencontres.

Un travail collectif

Ce projet d’envergure a été mené collectivement par les représentants des usagers, professionnels de la Bibliothèque du Finistère et du service culturel de la Cocopaq, élus locaux et agents de la bibliothèque qui se sont réunis régulièrement au sein du comité de pilotage mis en place pour assurer le suivi de projet. Soyez-vous-Mem ! Ici Mem, tout de Mem ! Au-delà du clin d’œil et de l’éventail d’expressions qui en découlent, le nom rend hommage à l’ancienne propriétaire du lieu : Mélanie (Rouat), également mécène et amie d’artistes.

Le développement durable

La commune de Riec n’a pas d’Agenda 21 ni de document « cadre » pour mener des actions en lien avec les principes de développement durable. Pourtant, les projets sont pensés pour assurer un plus grand lien social entre les habitants et un développement économique respectueux des lieux, des personnes et de l’environnement. Redynamiser les centres bourgs : la restauration du bâti ancien et proche de noyau de vie de la commune est un gage de réussite. L’emploi comme dynamique du territoire : la médiathèque a été l’occasion de conforter un poste précaire : l’équipe est dorénavant constituée de trois agents permanents. Accès pour tous : l’intergénérationnel et le handicap ont été clairement intégrés dans les aménagements. Un futur réseau de chaleur est prévu à l’échelle communale auquel la MEM pourra se raccorder.

Une réussite riécoise

La nouvelle médiathèque est un aménagement réussi : esthétique et modulable, il est devenu en quelques mois seulement, un lieu de vie où les générations se côtoient et la culture s’étoffe : on y découvrira des expositions et autres manifestations culturelles et bien sûr des livres et bien d’autres choses. La médiathèque, quatre fois plus grande que l’ancienne bibliothèque, propose un large choix de livres, revues, DVD, CD, jeux, ressources numériques tels que l’accès au portail Web « Matilin » du réseau des bibliothèques du pays de Quimperlé en lien aussi avec la Bibliothèque du Finistère. Le nombre d’abonnés a triplé en quelques mois après son ouverture : c’est bien la preuve de l’intérêt que suscite cet aménagement auprès des habitants. ¢

Coûts Dépenses

Coût total : 570 K€ HT

Dont : 475 K€ : construction

95 K€ : mobilier

Recettes DRAC : 163 K€

Département 29 : 64 K€

Cocopaq : 149 K€

Commune : 194 K€

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Hénon maison de l'enfanceHénon maison de l'enfance
Saint-Médard : voiture électrique
  Recevez nos Brèves mensuelles !