Moëlan-sur-Mer (29) : la reconquête des friches littorales

Moëlan-kersolf-friches-littorales

Infos pratiques

Adhérent de 2008 à 2014
Maire : Marie-Louise Grisel
Adresse : 2 rue des moulins. BP 9, 29350 Moëlan-sur-Mer
Téléphone : 02 98 39 60 10
Nbre d’habitants : 7121
Superficie : 47 km²
Intercommunalité : Quimperlé Communauté
www.moelan-sur-mer.fr

Autres expériences de Moëlan sur Mer

L’idée d’élaborer un projet de reconquête partielle de terrains enfrichés à proximité du littoral pour redonner à l’agriculture ces terres cultivées jusqu’aux années 1960-1970 a germé en 2013. Il faudra attendre 2019 pour voir les premières salades sortir de terre.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

(extrait du Bulletin municipal – octobre 2019)

L’idée a germé en 2013. Il s’agissait d’élaborer un projet de reconquête partielle de terrains enfrichés à proximité du littoral pour redonner à l’agriculture ces terres cultivées jusqu’aux années 1960-1970.
La franche littorale et rétro-littorale de notre commune est en effet marquée par une déprise agricole importante estimée à environ 500 ha. Le 27 mai 2014, au cours d’une réunion publique à l’Ellipse, un avant-projet a été présenté aux Moëlanais, soulignant notre volonté de favoriser le développement de productions agricoles, tout en maintenant une mosaïque paysagère et une biodiversité conséquente. Notre souhait était de favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs afin de développer cette économie rurale ou de conforter, si elles le désiraient, les exploitations existantes. Les avis recueillis par la suite ont été largement positifs avec une condition majeure : que ces terres soient utilisées pour de l’agriculture biologique, ce qui n’était pas encore dans l’air du temps à cette époque.
La procédure de reconquête de terres agricoles enfrichées envisagée sur notre commune était une première en France métropolitaine et c’est encore la seule à ce jour. Cette procédure, prévue par le code rural (articles L 125-1 à L125-15 du code rural et de la pêche maritime) permet de mettre en oeuvre des projets agricoles pouvant développer des productions locales sur des terres incultes ou manifestement sous exploitées depuis au moins trois ans.

 

En savoir plus

Lire le dossier spécial dans son intégralité

 

 

rédac 20 décembre 2019

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Guémené-sur-Scorff _ Jardin intergénérationnel
  Recevez nos Brèves mensuelles !