Mordelles (35) : économie circulaire, matériaux biosourcés et sains pour le futur groupe scolaire et sa cuisine centrale

Infos pratiques

Adhérent depuis 2006
Maire : Thierry Le Bihan
Adresse : 29 Avenue du Maréchal Leclerc, 35310 Mordelles, France
Téléphone : 02 99 85 13 85
Nbre d’habitants : 7275
Superficie : 29,76 km²
Intercommunalité : Rennes Métropole
www.ville-mordelles.fr
Contact BRUDED : Mikael Laurent

Autres expériences de Mordelles

D’ici la fin du mandat, Mordelles ouvrira un nouveau groupe scolaire comprenant une cuisine centrale repensée.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Des visites pour définir un cahier des charges

Il y a tout juste deux ans, en février 2019, BRUDED organisait des visites de groupes scolaires (Saint Ganton, Bouvron…) pour les élus et les services de Mordelles. « Nous commençons à réfléchir à la construction d’un futur pôle scolaire, qui serait une action phare du prochain mandat » indiquait à l’époque Rodolphe Morize. « Une de nos écoles date des années 70. Nous nous sommes posés la question d’une rénovation mais le système constructif a mal vieilli (les charpentes bougent, les voiles bétons éclatent…), le bâtiment contient de l’amiante et n’est pas modulable » expliquaient l’élu et les services, indiquant par ailleurs que « deux classes avaient été ouvertes dans des constructions modulaires l’an passé et que le restaurant scolaire, situé dans l’autre école, devient trop petit. » La construction d’une nouvelle école a également pour objectif « le rapprochement du développement de l’urbanisation situé à l’est de la ville et la connexion de ce nouveau quartier avec le centre-bourg ».

 Le choix d’un programmiste

Si la localisation du futur groupe scolaire est actée, celle de la cuisine centrale n’est pas tranchée : faut-il rénover et agrandir la cuisine actuelle ? en construire une neuve à côté du groupe scolaire ? ailleurs ? « Pour être convaincus de nos choix stratégiques, reposons-nous les bonnes questions » a soutenu Xavier Boivert, DGS, auprès de ses élus. Ceux-ci ont décidé de travailler avec un programmiste et ont recruté le cabinet Préprogram sur la base d’un cahier des charges ambitieux.

Après une mise en concurrence qui a révélé des candidats de grande qualité, il a été décidé que le nouvel équipement serait constitué :

  • D’un groupe scolaire d’une quatorzaine de classes maternelles et élémentaires
  • D’espaces périscolaires pour accueillir les élèves avant et après la classe
  • D’un service de restauration scolaire
  • D’un accueil de loisirs pour les enfants de moins de 6 ans.

Mobilités, économie circulaire, matériaux biosourcés, santé,

Le cahier des charges de recrutement du programmiste affiche la volonté des élus d’une opération qui devra répondre à un ensemble d’enjeux de développement durable :

  • Aboutir à des lieux s’adaptant à la variété des activités : modularité, souplesse et complémentarité
  • prendre en compte les travaux de VRD, éclairage public, signalétiques,
  • Apporter un soin particulier à la requalification des espaces publics à proximité du groupe scolaire en intégrant la problématique du stationnement et de la circulation des piétons, des cyclistes et des véhicules,
  • Intégrer un raccordement aux voiries et réseaux publics,
  • prévoir des cheminements piétons sécurisés, des voies d’accès véhicules pour les services de la ville et pour les services de secours
  • intégrer la connexion avec des espaces extérieurs de qualité
  • Analyser la pertinence de mettre en œuvre la démarche de type cradle to cradle (c2c)
  • privilégier, dans l’éco-conception, la recherche des matériaux naturels, biosourcés, sains et upcyclables,
  • être conçu dans l’intention de minimiser les dépenses énergétiques en ciblant du passif voire en visant un bâtiment à énergie positive, en favorisant les apports d’éclairage naturel,
  • intégrer des espaces communs évolutifs et flexibles,
  • Intégrer la conception des dispositifs de gestion des eaux pluviales,
  • concevoir un bâtiment pour le bien-être de ses occupants, en tenant compte de la qualité de l’air, la santé publique, les performances acoustiques des espaces, la qualité du confort thermique en toute saison, le confort visuel, la sécurité,
  • Privilégier les équipements techniques ayant des coûts de maintenance faibles et facilement appropriables par les usagers (chauffage, rafraichissement, ventilation et éclairage notamment), la gestion par GTC,
  • Mettre en œuvre des clauses d’insertion sociale dans les marchés de travaux en application de la charte commune d’accompagnement social dans les marchés publics sur le bassin d’emploi de Rennes signée le 19 mars 2012,
  • Etudier la possibilité de mise en œuvre d’un chantier participatif avec des publics encadrés par des professionnels

A noter que la municipalité de Mordelles avait, au cours du précédent mandat, revu intégralement ses approvisionnements pour sa restauration collective dans une logique de circuits courts et de labels de qualité (bios, labels rouges…).

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Plouegat Moysan_terrain-bmx-jeunes_ph-mairie

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !