Pancé (35) : installation d’un café associatif dans des locaux neufs en coeur de bourg

Infos pratiques

Adhérent depuis 2009
Maire : Jean-François Pilard
Adresse : 3 Rue du Tertre Gris, 35320 Pancé, France
Téléphone : 02 99 43 01 13
Nbre d’habitants : 1144
Superficie : 19,33 km²
Intercommunalité : Bretagne porte de Loire Communauté
www.pance.fr
Contact BRUDED : Ivana Potelon

Autres expériences de Pancé

Dans le cadre d’un projet de revitalisation du coeur de bourg, la municipalité soutient l’émergence et l’hébergement provisoire du nouveau «café associatif de Pancé » ou CAP, avant son transfert dans un nouveau bâtiment en cours de construction.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Pancé est une petite commune de près de 1 200 habitants, située à 30 kms au sud de Rennes, non loin de Bain-de-Bretagne. L’équipe municipale a à coeur d’ « accompagner la dynamique culturelle existante pour créer un élan et permettre aux personnes et associations engagées dans ce domaine de libérer leurs énergies au profit de la communauté », comme l’indique Jean-François Pilard, maire élu en 2020, auparavant 1er adjoint.

Un schéma directeur pour reconquérir le centre bourg

En 2017, plusieurs signes alertent les élus sur le devenir du centre bourg : fragilité de la boulangerie, vacance de plusieurs logements, faible animation des espaces publics… les élus engagent alors une réflexion stratégique globale sur le centre bourg au travers d’un plan guide confié aux ateliers de la Comète (paysagiste) et Perspective (urbaniste).

 

 

Objectifs: recréer un coeur de bourg convivial avec des commerces et des services, un lieu d’échanges et d’animations de type tiers-lieu, affirmer son identité rurale, répondre aux enjeux de la transition énergétique, soutenir les activités associatives vecteurs de lien social.

Fermeture de commerce et initiative d’habitants

Dans le cadre de cette étude, la fermeture du bar-tabac incite les élus à envisager sa reprise dans de nouvelles conditions : nouveau gérant, offre repensée, voire nouveau lieu.
En parallèle, un groupe d’habitants se mobilise pour étudier les possibilités de création d’un bar associatif. La municipalité souhaite soutenir cette initiative.

En allant à l’AG de BRUDED, j’ai échangé avec d’autres élus et notamment Daniel Huet, alors maire de Monteneuf, qui a initié et soutenu la création du café associatif La Source. Je suis allé avec les membre du collectif, visiter ce café et bingo, cela a fait des petits, nous sommes partis sur un modèle similaire.

Jean-François Pilard, maire

Les élus intègrent alors cette initiative dans la réflexion globale sur le cœur de bourg : les scenarii d’aménagement proposent de construire des bâtiments à vocation commerciale sur la place centrale, susceptibles d’accueillir le café.

Une solution temporaire pour lancer le café associatif

De son côté, le collectif d’habitants s’étoffe pour rapidement compter une dizaine de membres. Il se structure en association, le Café Associatif de Pancé ou CAP. Afin de soutenir cette dynamique, les élus sont à l’écoute de l’association et apportent une aide active au lancement du café :

  • Signature d’un bail entre la mairie et les propriétaires de l’ancienne crêperie L’Asphodèle fermée depuis neuf ans, pour mettre gracieusement le local à disposition de l’association dans l’attente d’une solution plus pérenne.
  • Rachat du matériel de la crêperiepour mise à disposition gratuite.
  • Octroi d’une subvention permettant à l’association de lancer son activité.

Les bénévoles réalisent les travaux intérieurs : peinture, éclairage, choix d’une enseigne avec le logo…en parallèle de l’écriture du règlement intérieur. En septembre 2019, le café ouvre ses portes les vendredi soir et dimanche midi. Rapidement, le public est au rendez-vous et le bourg retrouve de l’animation.

Fonctionnement de l’association

L’association du CAP est organisée en cinq commissions : finances et administratif, travaux, communication, décoration et animation.
Le café est ouvert les vendredi soir et dimanche midi en présence de deux bénévoles minimum. Ils ont été formés notamment pour utiliser la tireuse à bière, le terminal de paiement. Le CAP accueille de nombreuses animations : spectacles, concerts, veillées contées, ateliers manuels, projections, etc.

 

Recréer une centralité commerçante et conviviale

En 2020 les élus lancent la phase opérationnelle de revitalisation du bourg.

Nous avons décidé de construire deux bâtiments en face de l’église et de créer une place conviviale qui accueillera la boulangerie, pas du tout visible actuellement, et le café associatif dans un cadre agréable.

Jean-François Pilard, maire

L’équipe de conception est composée de l’agence SET (archi), et des bureaux d’études SERBA et NERGIK.

Une construction durable, locale, sobre et paysagée

Nouvelle boulangerie

Conçue avec la boulangère qui travaille des farines bio, elle s’adapte à ses besoins avec un fournil spacieux lui permettant de diversifier ses offres, explique le maire.

Bâtiment multifonctions qui accueillera le café associatif

Il propose une petite salle de préparation et une salle conviviale de 65 m².

Matériaux

« Nous avons opté pour un bâtiment écoconstruit avec des matériaux locaux de qualité ». Citons notamment : isolation en lin et chanvre, menuiseries en chêne, bardage extérieur en châtaignier local, granit breton (soubassements, lignes d’eau de la place).

Énergie

Les bâtiments ont été conçus pour favoriser l’inertie et minimiser le chauffage. « Si l’électricité a été retenue pour la boulangerie – fournil oblige –, la salle multifonction sera par contre chauffée par un poêle à granulés qui ajoutera une touche de convivialité au lieu. »

Paysage

Les 2 constructions seront reliées par une terrasse couverte avec des portes coulissantes permettant d’accéder au parc et ses chênes qui ont été préservés grâce aux constructions juchées sur des poteaux béton.

Une place multifonctions

À l’avant des bâtiments, la placette accueillera des événements (marchés, fête de la musique…), mais aussi des commerces ambulants (coiffeuse, pizzas…), et quelques stationnements. D’autres parkings seront créés dans une rue adjacente: « nous pensons que les usagers pourront faire quelques pas pour rejoindre la place » sourit le maire.

Budget

Le montant des travaux est de 1,2 million €. La commune a perçu 40% de subventions : Région (100 000 €), Département (60 000 €), Bretagne Porte de Loire Communauté (20 000 €).

D’autres demandes sont en cours.

Déménagement du bar : 2023!

Le CAP aménagera dans la nouvelle salle à l’hiver 2023. Il bénéficiera de loyers progressifs lui permettant de développer son offre culturelle et de consolider son activité qui reste fragile à ce jour. « Nous n’excluons pas, avec l’association, une reprise par un privé à l’avenir, lorsque la viabilité du café ne sera plus à démontrer » conclut le maire.

 

 

Rédaction : novembre 2022

Documents techniques

Expériences similaires

Ils nous soutiennent

Abonnez-vous à nos Brèves mensuelles

Recevez les actualités du réseau, des adhérents et de nos partenaires ainsi que des invitations aux événements régionaux

  Recevez nos Brèves mensuelles !